CommunityOne lance OpenSolaris

06/05/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Durant la journée CommunityOne de Sun Microsystems - un événement s'adressant aux diverses communautés 'open source' axées sur les activités de Sun et organisé la veille de JavaOne - l'on a annoncé la disponibilité de la première version d'OpenSolaris.

Durant la journée CommunityOne de Sun Microsystems - un événement s'adressant aux diverses communautés 'open source' axées sur les activités de Sun et organisé la veille de JavaOne - l'on a annoncé la disponibilité de la première version d'OpenSolaris.

Depuis l'annonce selon laquelle Sun rendrait son système d'exploitation Solaris 'open source', toute une série de groupes en ont préparé une première implémentation, qui offrirait aussi plusieurs facilités complémentaires. Lors de CommunityOne à San Francisco, la première 'full support release' du système d'exploitation OpenSolaris a été présentée par Rich Green, 'executive vice-president software' chez Sun Microsystems.

Green a prétendu sciemment qu'OpenSolaris n'allait pas remplacer l'actuel Solaris10, mais viserait plutôt un autre public qui nécessite un cycle de versions plus rapide. Solaris10 est destiné aux entreprises requérant un système stable, dont les facilités ne changent pas pendant une période assez longue. A la question de savoir si les deux versions étaient 'enterprise grade', Green a répondu que toutes deux pouvaient supporter des applications professionnelles complexes, mais qu'elles s'adressaient à des groupes d'utilisateurs ayant divers besoins. "C'est simplement une question de priorités différentes."

Ce qui n'empêche pas que les nouvelles possibilités d'OpenSolaris, telles que le système de fichiers ZFS sophistiqué, soient aussi intégrées dans Solaris10. Que l'on pense ici à ZFS Boot, afin que Solaris puisse être amorcé à partir de ZFS en tant que système de fichiers racine. Lors de CommunityOne, on a aussi eu droit à une démonstration ultra-graphique de la manière dont ZFS traite les disques durs posant problème (à cause d'un 'traitement au marteau de forgeron et au marteau piqueur'...).

En outre, OpenSolaris sera présenté en tant que système d'exploitation dans le cadre d'Elastic Compute Cloud (EC2) d'Amazon. Le serveur d'applications Glassfish est lui aussi disponible dans cet environnement, alors que pour MySQL dans EC2, un support de production est prévu (en tant que composante de MySQL Enterprise Subscription).

Lors de CommunityOne, Marten Mickos, ex-CEO de MySQL et aujourd'hui responsable de l'activité bases de données de Sun, a de nouveau confirmé expressément que MySQL restera un produit ouvert et gratuit au niveau de son noyau. Le modèle commercial existant qui prévoit un supplément de facilités pour les clients payants - avant tout des facilités pour les entreprises - continuera d'exister.

Cette deuxième journée CommunityOne exploita pour la première fois les équipements de JavaOne et constitua dès lors clairement un tremplin vers un événement à part entière regroupant les différentes communautés autour des produits de Sun. CommunityOne a ainsi englouti également le précurseur de l'événement - la journée NetBeans -, avec à présent simplement un emplacement séparé pour open source IDE de Sun. L'on y annoncé non seulement la disponibilité générale de NetBeans v6.1, mais aussi Early Access pour PHP dans cet IDE.

Nos partenaires