02/12/16 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Comment j'ai fait grimper mon compte Instagram de 1.000 à 7.000 suiveurs

Il existe un tas de manières (il)légales de faire croître le nombre des suiveurs sur Instagram. 'Voici l'histoire des meilleurs trucs et de l'utilité ou du non-sens des chiffres bruts', comme l'écrit Kenny Vermeulen.

Comment j'ai fait grimper mon compte Instagram de 1.000 à 7.000 suiveurs

© Kenny Vermeulen

D'abord le pourquoi: un reportage sur les 'influencers' d'Instagram et les réactions de beaucoup, selon lesquelles ils auraient simplement acheté leurs suiveurs. Question: 'Est-ce vraiment aussi simple?' Et ces pseudo-suiveurs vous aident-ils à en attirer de vrais.

Supposons la situation suivante: vous vous baladez dans une rue d'une ville que vous ne connaissez pas. Vous avez faim. Vous voyez devant vous deux restaurants assez similaires. Le premier est bondé, l'autre pas. Même si vous ne connaissez rien de la qualité de ces restaurants, vous entrerez très probablement dans le premier. Le fait qu'il y ait du monde (ou des chiffres dans le cas qui nous occupe), vous donne un faux sentiment de confiance. Une fois entré, vous attendez évidemment que la qualité soit au rendez-vous. Mais les chiffres suffisent-ils vraiment?

Que faire?

Nettoyez votre compte Instagram

'First things first'. Au départ de mon expérience, j'avais quelque 2.000 photos sur Instagram. Des choses aléatoires auxquelles je n'avais absolument pas réfléchi. Ma première démarche fut de supprimer la grande majorité de ces photos et de ne garder que celles liées à des voyages. Les visiteurs savent ainsi directement ce qu'ils peuvent attendre de moi. Et l'on reparle ici de ce faux sentiment de confiance. "Waw, ce gars possède déjà 5.000 suiveurs avec à peine 150 photos." Pour supprimer facilement les photos, j'ai installé une appli qui en retire 200 par heure. Le maximum pour Instagram.

Soignez votre bio

Si l'on examine la bio d'un 'influencer', l'on y trouve des choses récurrentes. 3 ou 4 lignes d'infos claires et de données de contact. Pour pouvoir introduire du texte sur plusieurs lignes dans la bio, sortez de l'appli. Rédigez alors votre texte dans Notes ou quelque part ailleurs, copiez-le et collez-le ensuite dans votre bio qui aura alors un look impeccable.

Supprimez le suivi

Je veux donner l'impression que beaucoup de gens me suivent, sans que je doive moi-même les suivre. J'ai donc supprimé toutes les personnes que j'étais en train de suivre à ce moment précis. D'un coup, je suis passé de 2.000 à 0. Et oui à zéro. Entre-temps, ce nombre a de nouveau quelque peu grimpé avec surtout des comptes d'amis.

Démarrez Instagress

Instagress est en fait un outil d'automatisation. Vous pouvez y paramétrer quels hashtags vous allez automatiquement 'aimer' (like) et quels types de comptes vous allez automatiquement suivre. Si vous les paramétrez spécifiquement, l'outil effectuera un joli travail pour vous. Je parie que mes photos ont fait l'objet de 100 à 200 'j'aime' via Instagress. Instagress possède également un outil 'follow-unfollow' vous permettant d'automatiser ce processus. Nombreux sont ceux qui détestent cette fonction par laquelle on veut simplement attirer l'attention. Mais elle s'avère assez malheureusement efficace. Les gens vous remercient aussi si vous placez un commentaire sur des photos que vous n'avez jamais vues.

Comment j'ai fait grimper mon compte Instagram de 1.000 à 7.000 suiveurs

© Kenny Vermeulen

Postez des photos

Une fois tout nettoyé et lancé, vous pouvez commencer à placer vos photos. En réalité, vous devrez prévoir du volume. Idéalement, vous posterez deux fois par jour et planifierez le tout. Il existe ici aussi un tas d'outils gratuits vous permettant de préparer toute une série de 'posts' sans devoir encore y réfléchir.

Optez pour les hashtags

Les hasthags (mots-dièses ou mots-clics) s'avèrent vraiment pratiques lorsqu'on les rend plus spécifiques. Ne choisissez donc pas des hashtags ayant déjà deux millions de photos, mais optez pour une niche. Il y aura alors plus de chances que votre prise de vue soit remarquée.

Prévoyez des 'j'aime' sur vos photos

Bon. C'est peut-être bizarre, mais il existe des mini-applis permettant d'aimer des photos en échange de monnaie virtuelle. Celle-ci peut ensuite être échangée contre des 'j'aime' ou des suiveurs sur votre compte. Si vous ne disposez pas de cette monnaie en suffisance, vous pouvez immédiatement après le postage de votre photo, y paramétrer un tas de 'likes'. Ce qui se passe ensuite, c'est que vous aboutissez dans la section 'Top Posts' au-dessus d'un hashtag. Les gens qui effectuent des recherches sur ce hashtag, voient alors votre photo et y placent des 'j'aime' supplémentaires. Le bon côté de l'appli, c'est qu'elle est totalement gratuite.

Comment j'ai fait grimper mon compte Instagram de 1.000 à 7.000 suiveurs

© Kenny Vermeulen

Prévoyez des commentaires sur vos photos

De plus en plus d'entreprises n'examinent heureusement pas uniquement votre nombre de 'j'aime', mais aussi vos commentaires. Ici encore, vous pouvez tricher. La manière la plus simple pour ce faire consiste à lancer un Comment Pod. Les Comment Pods sont des groupuscules d'utilisateurs qui commentent mutuellement leurs photos. Si vous vous retrouvez conjointement avec suffisamment de grands comptes, vous vous aidez ainsi réciproquement à grimper les échelons. Surtout si vous êtes tous dans la même niche. Ce genre de Comment Pod se trouve sur Facebook. Une deuxième manière, c'est d'utiliser une mini-appli similaire à celle pour les 'j'aime'. Il existe ainsi une appli 'Get comments' avec laquelle vous placez des commentaires sur Instagram en échange de monnaie virtuelle que vous pouvez ensuite échanger contre des commentaires que vous choisissez vous-même, sur des photos que vous sélectionnez vous-même. Vous pouvez donc demander à un compte aléatoire roumain de placer des commentaires en français sur votre photo. Vous avez dit 'tricher'?

Achetez des suiveurs

Si vous voulez paraître 'grand seigneur', vous pouvez évidemment 'acheter' tout simplement des suiveurs. Il existe suffisamment de sites qui proposent des suiveurs. Au début de mon expérience, j'ai ainsi acheté 4.000 suiveurs pour 35 euros. Heureusement, Instagram effectue de temps à autre un contrôle des suiveurs factices ('fake followers') pour les supprimer par la suite. A un moment donné, j'avais 11.000 suiveurs. Entre-temps, ce nombre s'est réduit à 7.000.

Tournez-vous vers des marques

Osez payer de votre personne et envoyez un mail à vos marques favorites. Peut-être se montreront-elles ouvertes à une petite, voire à une grande collaboration. Que ce soit en échange de monnaie sonnante et trébuchante ou d'un produit gratuit. Il ne coûte rien d'essayer, pas vrai?

Les chiffres ne veulent pas tout dire

Il se peut aussi que vous ne tiriez absolument rien de tous ces chiffres. Beaucoup ou peu de suiveurs? Une foule de commentaires? Des collaborations? Au diable tout cela! Profitez d'Instagram, continuez d'y poster des photos et voilà tout.

Qu'est-ce que le projet Instagram m'a apporté?

Plusieurs marques m'ont contacté pour des collaborations. J'ai moi-même approché différentes marques, lorsque j'ai atteint les 10.000 suiveurs. Je leur ai dit à chacune que je ne faisais en réalité pas d'endossements non liés au voyage via Instagram, et je leur ai parlé aussi de mon expérience. J'espère surtout que les marques et les gens se rendront un jour compte que tout n'est pas qu'une affaire de chiffres que l'on peut atteindre en trichant, mais que la priorité va à la personne et à son histoire. Et que les marques collaboreront avec des esprits créatifs et pas avec des comptes avec énormément de suiveurs, comme il y en a treize à la douzaine.

Cela ne me rapporte en tout cas pas grand-chose. J'en ai du reste sciemment parlé sur Twitter et sur d'autres canaux de médias sociaux. Si j'avais voulu vraiment en faire du business, je l'aurais fait en secret comme beaucoup d'autres et voilà tout!

A dire vrai, j'aurais du reste pu faire encore nettement mieux car 7.000 suiveurs et 600 'j'aime' par photo, c'est encore assez peu en soi. Avec plus de moyens, de temps, d'intérêt et les bons contacts, mon compte aurait pu être encore nettement plus imposant.

Et les gens là-dedans? Attention à l'avidité sans borne des 'j'aime'. Aux automatisations. Avant que vous ne vous en rendiez compte, vous en arrivez à 'aimer' des choses pas vraiment intéressantes. C'est un compte que j'ai créé avec Alexander Cha'ban et sur lequel des personnes bien réelles 'aiment' les photos sans même le savoir, parce qu'elles suivent simplement les hashtags.

Kenny Vermeulen

En savoir plus sur:

Nos partenaires