Cloud: nous, c'est le coût

15/10/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Si les entreprises se lancent dans le cloud computing, c'est pour économiser sur les coûts, conclut une récente étude du cabinet américain Saugatuck Technology menée auprès de 700 décideurs.

Si les entreprises se lancent dans le cloud computing, c'est pour économiser sur les coûts, conclut une récente étude du cabinet américain Saugatuck Technology menée auprès de 700 décideurs.

Et tout d'abord, pour réduire leurs dépenses d'investissements en capital (capex), leurs coûts d'infrastructure, les frais de gestion et de support IT. Figurent également dans le top 5 des priorités la transformation de coûts variables en coûts fixes et accélérer l'implémentation de nouveaux projets.

Globalement, les dirigeants IT et non-IT sont sur la même longueur d'onde quant aux bénéfices espérés de la mise en pleace d'une infrastructure en nuage, sauf pour ce qui concerne les délais de déploiement de nouveaux projets. De même, le désaccord est profond sur l'accès aux technologies de nouvelle génération ainsi que sur l'amélioration possible des niveaux de serves où les attentes des non-informaticiens sont plus fortres que celles des informaticiens.

Saugatuck ne considère pas ce non-alignement des positions entre le business et l'IT comme surprenant et/ou inquiétant, et recommande aux entreprises qui envisagent de se lancer dans le cloud computing de d'établir des objectifs et des attentes clairs dès le début de chaque projet. De même, le cabinet conseille aux fournisseurs de solutions de cloud computing d'adapter leur message marketing pour le centrer davantage sur les bénéfices métier afin de combler le fossé qui sépare les attentes de l'IT et du business.

Nos partenaires