Clearwire éjecte Huawei

28/05/13 à 14:27 - Mise à jour à 14:27

Source: Datanews

Le fournisseur américain Clearwire ne va plus utiliser l'équipement réseautique d'Huawei. Cela ressemble plutôt à une décision politique qu'à une mesure de sécurité.

Clearwire éjecte Huawei

Le fournisseur américain Clearwire ne va plus utiliser l'équipement réseautique d'Huawei. Cela ressemble plutôt à une décision politique qu'à une mesure de sécurité.

L'entreprise estime que le fournisseur chinois de réseaux constitue une menace pour la sécurité nationale, selon FierceWireless. Sur ce site, le CTO John Saw déclare qu'Huawei représente actuellement moins de cinq pour cent des dépenses LTE totales chez l'opérateur.

La décision d'éjecter les Chinois émanerait des autorités américaines, qui s'attendent à ce que Sprint Nextel, l'actionnaire majoritaire de Clearwire, consacre un milliard de dollars en vue de supprimer le hardware chinois dans l'entreprise. FierceWireless ajoute qu'il s'agirait d'une exigence du gouvernement américain qui doit actuellement donner son accord pour la vente de 70 pour cent de Sprint à SoftBank.

Huawei est depuis assez longtemps déjà une cible aux Etats-Unis. L'entreprise y est considérée comme une intruse, dans la mesure où l'on y suggère souvent qu'elle représente une menace d'espionnage par le biais de son équipement réseautique. Mais il n'y a cependant aucune preuve réelle d'une telle intrusion à grande échelle, et Huawei elle-même qualifie ces accusations de non-sens.

Huawei n'est présente que de manière limitée dans le réseau LTE de Clearwire. Elle a fourni les stations de base. Le coeur du réseau est commandé par de la technologie de Cisco et de Ciena, deux entreprises américaines.

Nos partenaires