Claroline fait peau neuve

28/01/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Une version majeure de Claroline est attendue pour septembre 2011. Elle a vocation à s'ouvrir au Web 2.0.

Une version majeure de Claroline est attendue pour septembre 2011. Elle a vocation à s'ouvrir au Web 2.0.

La plate-forme interactive d'apprentissage Claroline met à disposition de quelque 900 établissements dans plus de 80 pays un système ouvert de gestion de l'enseignement et des formations. L'outil de E-learning, disponible en 35 langues, permet d'accéder gratuitement à 2000 cours en ligne

En 2007, le consortium a été initié afin de créer un noyau dur de soutien à l'évolution de Claroline. Il compte une douzaine de 12 membres, essentiellement issus du monde académique (UCL, Haute Ecole Léonard de Vinci, Université du Québec, Universidade de Vigo, Universidad Catolica del Norte, Université de Montpellier 2, Université de Bordeaux 1,...) avec une volonté d'ouverture dont témoigne la récente adhésion de l'AWT.

Les 21 et 22 janvier derniers, le consortium s'est réuni à Liège afin de dessiner le futur de Claroline. Philippe Mercenier, Secrétaire Général : "A côté de la version actuelle, dont la version 1.10 est dans le pipe line, nous travaillons à une release majeure, programmée pour septembre 2011". ".Le gros défaut de Claroline est d'avoir été pensé dans un environnement très académique, ce qui pose des problèmes de vocabulaire à certains utilisateurs d'autres secteurs. Les utilisateurs s'appellent "étudiants", le classement s'effectue par type de catégorie de "cours", etc. Et puis le contexte a évolué, nous sommes à l'heure du Web 2.0. "

"C'est pourquoi nous allons travailler à une plate-forme non plus orientée formation mais centrée sur l'utilisateur, en poussant à fond la notion de bureau virtuel. On ne parlera plus d'espaces de cours, mais de domaines d'activités en fonction desquelles l'utilisateur pourra agréger en un seul point d'entrée les différents contenus qui l'intéresse. Ce au sein d'une architecture modulaire, un "framework" qui pourra pleinement dialoguer avec les outils et portails 2.0."

En savoir plus sur:

Nos partenaires