Citymesh recueille du capital frais

06/05/10 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

Jurgen Ingels et Michel Akkermans injectent un demi-million d'euros dans Citymesh.

Citymesh recueille du capital frais

Jurgen Ingels et Michel Akkermans injectent un demi-million d'euros dans Citymesh, la petite entreprise brugeoise qui, au moyen de ses connexions télécoms, aide à combattre la marée noire dans le Golfe du Mexique.

L'argent que les 'business angels' Jurgen Ingels et Michel Akkermans investissent dans Citymesh, portera le capital de celle-ci à 1,05 million d'euros. En outre, l'entreprise effectue aussi un emprunt de 150.000 euros à la Banque ING, avec le soutien du système de garantie de la 'Participatiemaatschappij Vlaanderen'.

Cet argent servira entre autres à développer les activités 'offshore' de Citymesh. Citymesh diffuse les images des robots sous-marins entre les chantiers navals et le centre de contrôle sur les plates-formes de forage et fournit aussi des connexions internet, de l'échange de données et de la téléphonie.

L'investissement a lieu à un moment, où Citymesh aide BP à combattre la marée noire dans le Golfe du Mexique. "Nous travaillions sur la Thunder Horse de BP dans le Golfe du Mexique, à quelque 15 kilomètres de la Deepwater Horizon, là où l'explosion s'est produite. La nuit, l'on nous a demandé de mettre en oeuvre un réseau, afin que les services de secours puissent aller voir ce qui se passait sous la surface. Ce fut le début d'une période agitée de 48 heures", déclare Mitch De Geest, administrateur délégué de Citymesh. L'incident a fait de la publicité à son entreprise au moment précis où se tient à Houston l'Offshore Technology Conference. Citymesh y est représentée sur le stand de Flanders Investment & Trade.

En savoir plus sur:

Nos partenaires