City Live prend une dimension européenne

01/02/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

City Live, la 'spin-off' de la plate-forme mobile limbourgeoise I-City, entend lancer cette année son offre dans "une ville européenne de plus d'un million d'habitants". Elle compte pour ce faire sur ses partenaires Cisco, HP, Microsoft et Deloitte.

City Live, la 'spin-off' de la plate-forme mobile limbourgeoise I-City, entend lancer cette année son offre dans "une ville européenne de plus d'un million d'habitants". Elle compte pour ce faire sur ses partenaires Cisco, HP, Microsoft et Deloitte.

City Live propose une plate-forme mobile pour les organismes publics, mais aussi pour entreprises privées qui souhaitent offrir des services à leurs citoyens ou clients sous une forme conviviale et indépendante des appareils. La société a déjà demandé 3 brevets. Son CEO Frank Bekkers n'a lancé City Live que voici un an, mais affirme vouloir doter cette année encore une ville européenne de plus d'un million d'habitants de services sans fil. Mais il se refuse à en citer le nom, sachant que cette ville n'est certainement pas située en Belgique.

City Live est une émanation d'I-City qui propose déjà ce même type de services à des utilisateurs bêta à Louvain et Hasselt sur la base d'appareils HTC GSM-WiFi. "La nouvelle version bêta de notre plate-forme est prête et nous voulons désormais bâtir notre propre communauté. Trente-deux utilisateurs se sont inscrits spontanément sur le Web, mais nous voulons en desservir quelque 200. Je table également sur une cinquantaine de développeurs de nouveaux services", ajoute Bekkers.

L'objectif est que les utilisateurs finaux puissent utiliser gratuitement les services d'informations interactives de sociétés comme BMW ou Fortis. Frank Bekkers table pour cette année sur un chiffre d'affaires de 1,4 million EUR. Des négociations avaient été menées avec Mobistar, mais elles ont échoué. "Base paraît intéressé", ajoute Bekkers.

Nos partenaires