Citibank entend externaliser davantage de travaux ICT

06/12/12 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

La banque américaine Citigroup entend supprimer plus de 11.000 de ses 266.000 emplois. Cet assainissement va de nouveau toucher beaucoup de collaborateurs ICT car Citigroup veut externaliser leur travail en offshore à des pays à bas salaires.

Citibank entend externaliser davantage de travaux ICT

La banque américaine Citigroup entend supprimer plus de 11.000 de ses 266.000 emplois. Cet assainissement va de nouveau toucher beaucoup de collaborateurs ICT car Citigroup veut externaliser leur travail en offshore à des pays à bas salaires.

Citigroup a déjà acquis une grande expérience en externalisation ICT. La réorganisation prévue devrait générer une réduction de coûts unique de neuf cents millions de dollars en 2013 et une économie annuelle d'au moins 1,1 milliard de dollars à partir de 2014.

Au quatrième trimestre, une charge unique d'un milliard de dollars sera inscrite dans les livres comptables pour le trimestre final de 2012, et une autre de cent millions de dollars pour le premier semestre de 2013.

Selon le magazine ICT américain Computerworld, Citigroup entend réduire ses coûts en recourant à une standardisation et à une automatisation poussées de ses processus de fonctionnement. Cela faciliterait l'offshoring des fonctions IT. Le travail plus complexe, proche des activités des divisions professionnelles, la banque souhaiterait cependant le garder en interne.

Citigroup a déjà externalisé pas mal de choses en IT et disposa très tôt de sites d'offshoring propres. En 2008, elle a vendu son centre de services IT en Inde au groupe offshore Wipro.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires