Cisco peaufine les réseaux à pilotage automatique

30/01/18 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

En juin de l'année dernière, Cisco annonçait l''intent-based networking', auquel succède aujourd'hui même durant la conférence Cisco Live de Barcelone une deuxième série d'annonces à propos d'une automatisation plus poussée de la gestion des réseaux.

Cisco peaufine les réseaux à pilotage automatique

© DN

"Il s'agit d'une transition plus importante encore que quand on a évolué dans les réseaux du 'bridging' vers le 'routing' ou des centraux téléphoniques pbx vers la téléphonie IP", affirme Gordon Thomson, managing director digital acceleration pour la zone EMEA chez Cisco. Une sacrée déclaration que celle-là comme pour souligner que Cisco entend faire une norme de l''intent-based networking', alias un réseau à pilotage automatique. Un réseau qui non seulement détecte les problèmes, mais qui les résout aussi et, si possible, agit même pro-activement pour éviter qu'ils ne surviennent.

Pourquoi est-ce nécessaire? "En raison de l'explosion des données et des appareils/personnes connectés, il n'est plus possible d'agir simplement par la voie manuelle: l'automatisation est simplement devenue indispensable pour garantir des réseaux performants, intelligents et sûrs", explique Edwin Paalvast, président de la région EMEA chez Cisco. Et cette sécurité, elle doit être intégrée par défaut: security by design. Il en résulte que le réseau doit être réinventé, dans l'optique aussi des environnements multi-nuages. "95 pour cent de nos clients travaillent ou veulent travailler avec plusieurs fournisseurs de nuages: un mix de publics et de privés. Cela engendre de nouveaux problèmes qu'il faut résoudre", affirme Rowan Trollope de Cisco EMEA.

Miser sur l'analyse

Pour faire opérer les réseaux de manière automatisée ou proactive, l''intent data' est évidemment nécessaire, afin que le réseau puisse 'comprendre' ce qu'un appareil ou un utilisateur espère atteindre précisément. "Ce que nous utilisons en grande partie à présent est concentré sur la segmentation: la répartition des utilisateurs, processus et services sur le réseau. Cela s'avère aussi indispensable dans l'optique de la sécurité: une fois que quelque chose ou quelqu'un brise le mur de défense, il ne peut à tout le moins plus librement arpenter toutes les pièces du château. Nous observons que pas mal de grandes banques, d'entreprises d'utilité publique et de sociétés à l'infrastructure critique ont à présent aussi conscience que l'érection d'un mur de défense ne suffit plus", ajoute encore Edwin Paalvast.

"Oui, la connectivité demeure évidemment importante pour nous, mais la Cisco d'aujourd'hui entend offrir une valeur ajoutée à ses clients. Et nous croyons qu'elle ne se trouvera plus dans la connectivité pure, mais bien dans les données. Saviez-vous que nous sommes le seul acteur de réseaux à investir si fortement dans l'analyse des données?", lance Thomson.

L''intent-based networking' dans une gamme complète

Cela signifie que Cisco est bien davantage qu'avant encore une entreprise de software. "Mais je ne crois pas que l'on puisse aussi facilement séparer tout à fait le software et le hardware, comme l'affirment certains de nos concurrents en matière de 'software-defined networking'. La possibilité de puiser et d'analyser en temps réel nombre de données du réseau, avant d'y entreprendre automatiquement des actions, va offrir une valeur ajoutée à beaucoup d'entreprises. Mais selon moi, il faudra encore et toujours un solide hardware en accompagnement", conclut Thomson.

Cisco se fait fort du reste que ce renouveau soit étendu à l'ensemble de sa gamme de produits. Dans le centre de données, le 'Network Assurance Engine' annoncé aujourd'hui contrôlera en continu si le réseau continue de fonctionner correctement, même s'il évolue dynamiquement entre-temps. Dans les grands réseaux d'entreprise, il est question de 'DNA Center Assurance', un moyen de gagner du temps et de l'argent sur le dépistage des pannes IT. Et pour les clients Meraki, on évoque le nouveau 'Wireless Health' qui sera déployé dans les prochains mois sous la forme d'une mise à jour gratuite: un logiciel en vue de remédier rapidement aux problèmes rencontrés sur les réseaux sans fil.

Nos partenaires