Cisco mise sur les femto-cellules

25/01/08 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Cisco investit dans l'entreprise ip.access spécialisée dans la technologie des femto-cellules et des pico-cellules. Le géant américain des réseaux ne souhaite clairement pas manquer ce train, surtout aujourd'hui que la femto-cellule fait tant parler d'elle.

Cisco investit dans l'entreprise ip.access spécialisée dans la technologie des femto-cellules et des pico-cellules. Le géant américain des réseaux ne souhaite clairement pas manquer ce train, surtout aujourd'hui que la femto-cellule fait tant parler d'elle.La femto-cellule est une technologie de puce sans fil, qui peut être combinée à une puce de GSM, mais tout aussi bien à WCDMA ou WIMAX. Si vous associez par exemple la femto-cellule à 3G et à une passerelle résidentielle, vous créez chez vous votre propre mini-réseau 3G qui vous garantit partout dans la maison une réception 3G maximale et un accès rapide. Comme vous avez pu le lire récemment dans Data News, il s'agit d'une application développée par la division belge de Thomson. Peu après, Belgacom a aussi annoncé son intérêt pour la femto-cellule.En effectuant cet investissement stratégique, Cisco prend place dans l'entreprise ip.access installée à Cambridge à côté de bailleurs de capital risque tels qu'Intel Capital et Motorola Ventures par exemple. Aucun montant n'a été cité. Cisco intégrera la technologie de la femto-cellule ainsi 'acquise' dans ses produits à la consommation. Elle n'a pas fait savoir si et quand elle fera de même pour le marché professionnel. Nombre d'analystes estiment en tout cas que la femto-cellule est promise à un bel avenir. IDATE parle de 10 millions de femto-cellules UMTS écoulées dans le monde d'ici 2010, et même de 10 millions d'ici 2011.

Nos partenaires