Cisco et Check Point se paient des entreprises de sécurité

05/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 04/01/07 à 23:59

Source: Datanews

La consolidation dans le secteur de la sécurité s'est poursuivie imperturbablement durant la période des fêtes de fin d'année. Tant Cisco que Check Point ont en effet trouvé des entreprises de sécurité sous le sapin de Noël.

Même si elle est avant tout connue comme producteur d'infrastructures de réseau, Cisco a, ces dernières années, développé d'intenses activités de sécurité (y compris son initiative Network Admission Control/NAC et le 'Self-Defending Network'-framework). Celles-ci vont être encore étendues par le rachat d'IronPort, un fournisseur de logiciels et d'appliances pour contrôler la présence de pourriel (spam) et de maliciel/espionniciel (mal/spyware) dans les courriels. Pour ce rachat, Cisco déboursera pas moins de 830 millions de dollars en espèces et en actions et intégrera IronPort en tant qu'unité à son Security Technology Group.Check Point a elle aussi étoffé sa gamme avec la reprise récente de NFR Security, un fournisseur de technologies de détection & de prévention d'intrusions. Check Point a racheté l'entreprise pour quelque 20 millions de dollars et va intégrer sa technologie à tout son éventail de produits. Précédemment, Check Point avait déjà consacré 586 millions de dollars environ au rachat de Protect Data, l'entreprise 'holding' de PointSec Mobile Technologies. Cette dernière s'est fait un nom en matière de technologies de cryptage et de protection entre autres des téléphones mobiles intelligents et des PDA.ConsolidationsCes rachats cadrent manifestement non seulement avec le désir de s'emparer d'une plus grande part du marché de la sécurité en croissance. Mais tous les acteurs sur ce marché passent aussi pour l'instant par une phase d'extension du spectre de leurs services et de leurs produits. Cela concerne tant les entreprises ayant une tradition en matière de services (IBM qui a repris notamment ISS), d'infrastructures de réseau (Cisco, Juniper, Nortel,...) que les fabricants de produits de sécurité spécifiques (Check Point, mais aussi, entre autres, Vasco qui a racheté Able).Elles visent ainsi explicitement les besoins des utilisateurs d'aborder la sécurité de manière globale, plus intégrée. La tendance à la consolidation dans le secteur de la sécurité se poursuivra assurément de plus belle en 2007 pour aboutir finalement à un nombre (assez) limité de grandes sociétés à côté d'une multitude de petites entreprises développant des idées et des technologies novatrices.

Nos partenaires