Cisco entend encore annuler le rachat de Skype

30/05/13 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Datanews

Cisco a demandé à la Cour européenne de Justice d'annuler le rachat de Skype par Microsoft.

Cisco entend encore annuler le rachat de Skype

Cisco a demandé à la Cour européenne de Justice d'annuler le rachat de Skype par Microsoft.

Bien que le rachat de Skype date de 2011 déjà, Cisco tente encore et toujours d'annuler l'approbation européenne de cette opération. Selon Reuters, Cisco invoque une position de monopole.

Skype est l'un des principaux acteurs sur le marché VoIP. A l'époque du rachat, l'entreprise comptait 170 millions d'utilisateurs et aujourd'hui, elle a aussi intégré Windows Live Messenger, l'ex-MSN. Microsoft s'est ainsi d'un coup positionnée en force sur le marché de la voix et de la vidéo en ligne.

Cela a déplu à Cisco, qui propose elle-même des solutions de téléconférence. La reprise par Microsoft a représenté un moment-clé sur le marché, a argumenté l'avocat de Cisco, selon Reuters. Cela signifie que les concurrents (tels Cisco) ont été mis de côté. De plus, la Commission européenne aurait commis plusieurs erreurs dans son raisonnement menant à l'approbation de la transaction.

La Commission elle-même se défend en déclarant que les plaignants ne peuvent présenter aucune preuve que des dommages concurrentiels ont été commis. Et de se référer ici entre autres à d'autres services VoIP comme Google Talk et Viber.

Un jugement doit encore être rendu dans cette affaire. Il est cependant rare que la décision d'approbation d'un rachat ou d'une fusion soit annulée après les faits.

En savoir plus sur:

Nos partenaires