Cisco engloutit le spécialiste de la sécurité Sourcefire

24/07/13 à 12:54 - Mise à jour à 12:54

Source: Datanews

Cisco va racheter le spécialiste américain de la sécurité Sourcefire pour un montant de 2 milliards d'euros. Nombre d'analystes y voient le début d'une nouvelle phase de consolidations dans le secteur de la sécurité.

Cisco engloutit le spécialiste de la sécurité Sourcefire

Cisco va racheter le spécialiste américain de la sécurité Sourcefire pour un montant de 2 milliards d'euros. Nombre d'analystes y voient le début d'une nouvelle phase de consolidations dans le secteur de la sécurité. Sourcefire se distingue dans la détection d'intrusions sur les réseaux et de protection contre celles-ci. Il s'agit là d'un des principaux segments en croissance dans le secteur de la sécurité. Cisco versera 57,5 euros par action, ce qui représente une plus-value de 28,6 pour cent par rapport au cours de clôture de lundi.

Ce n'est pas rien, mais les analystes évoquent néanmoins un accord judicieux car Cisco a, ces derniers temps, perdu continuellement des parts de marché au profit d'acteurs certes plus modestes, tels Juniper, mais qui sont déjà nettement en avance dans le domaine de la sécurité réseautique.

"Nous n'aurons de cesse d'être aussi le numéro un dans le domaine de la sécurité pour nos clients", a déclaré Chris Young, en charge de la sécurité chez Cisco, durant la conférence téléphonique organisée à l'occasion de ce rachat. "Nous devons nous débarrasser dans l'urgence de la réputation que nous avons laissée dans ce domaine."

Du reste, l'on peut s'attendre à ce que dans les semaines et mois à venir, de nombreux autres rachats suivent dans le secteur de la sécurité. IDC estime que les entreprises investiront cette année 7,8 pour cent de plus que l'année dernière dans la sécurité, ce qui ne restera pas sans conséquences.

"La nouvelle du rachat de Sourcefire est importante, parce que nous tablons sur une véritable phase de consolidations dans les 12 à 18 prochains mois", a ainsi expliqué à l'agence Reuters Daniel Ives, tech analist chez FBR Capital Markets.

"Des entreprises technologiques telles IBM, Juniper, Symantec et EMC en sont conscientes et examinent activement quels acteurs plus modestes elles pourraient absorber, pour montrer l'importance qu'elles accordent à la sécurité." Palo Alto Networks, Fortinet, FireEye et Barracuda Networks sont à présent déjà citées comme des proies intéressantes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires