Cisco Belux en forte croissance grâce à la vidéo

25/09/08 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Cisco fait son beurre grâce à la progression de la vidéo numérique. Et la division belge se distingue tout particulièrement.

Cisco fait son beurre grâce à la progression de la vidéo numérique. Et la division belge se distingue tout particulièrement.

A l'échelle mondiale, Cisco croît encore et toujours de 12 à 17 pour cent, même si le CEO, John Chambers, a récemment indiqué qu'il s'attendait à un léger recul temporaire au cours des prochains trimestres. Pol Vanbiervliet, 'general manager' de Cisco Belux, n'a pas donné de résultats spécifiques pour Cisco Belgique, mais a déclaré quand même que sa filiale enregistre des chiffres de croissance quelque peu supérieurs à la moyenne européenne de 13 pour cent.

Si l'on y ajoute les prestations de la courtraisienne Scientific-Atlanta, il est même question d'une "forte croissance". Voilà pourquoi la conférence de presse a eu lieu dans les bâtiments de ce que Cisco appelle à présent l''European Video Center of Excellence'. Scientific-Atlanta a été rachetée en 2006 par Cisco et est désormais entièrement intégrée au groupe. L'américaine Scientific-Atlanta avait en fait racheté la filiale qui s'appelait en 2001 encore BarcoNet: à l'époque une émanation de Barco.

Dans les bâtiments courtraisiens de Cisco, l'on travaille principalement sur l'encodage ou le rencodage optimal de la vidéo: une technologie utilisée entre autres dans les décodeurs interactifs ('set top boxes') pour la télévision numérique. La recherche et le développement en matière de software pour ces décodeurs s'effectuent en partie aussi à Courtrai. Au cours de la conférence de presse, Pol Vanbiervliet a indiqué clairement que la filiale flamande est nettement responsable de la croissance de Cisco Belux. "J'estime que la vidéo représentera globalement 15 à 20 pour cent de notre chiffre d'affaires local total. Nous avons récemment décroché quelques gros contrats européens avec des fournisseurs de services", a encore déclaré Vanbiervliet sans entrer dans les détails.

Il est possible que Belgacom en fasse partie: lors d'une session de démo, l'on ne pouvait en tout cas pas passer à côté du décodeur de Belgacom TV. Par ailleurs, Cisco entend en fin de compte accueillir tant Belgacom, Telenet que son pendant wallon, Voo. "Nous voulons donner le ton chez les trois entreprises", a ajouté Vanbiervliet qui a vanté aussi la croissance dans les centres de données et dans les 'unified communications'.

Les clients belges pour les centres de données sont notamment Dexia avec son centre de calcul complet, Eurocontrol et Fedict. Au niveau d'unified communications, Belgacom est un nouveau client. Le réseau téléphonique interne à 18.000 connexions y sera remplacé par une plate-forme de communication intégrée pour la voix, les données et la vidéo. L'intégration avec le desktop Microsoft, les 'smartphones' et les téléphones 'dual-mode' est également prévue. Belgacom se chargera par ailleurs elle-même de l'installation.

Nos partenaires