Cipal puise à nouveau de la capacité mainframe chez EDS

08/07/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Les MIPS commandés ont un arrière-goût allemand...

Les MIPS commandés ont un arrière-goût allemand...

En mars dernier, Cipal a lancé un appel d'offre pour l'achat de capacité Mainframe z/OS étant donné que le contrat en cours avec EDS, d'une valeur de 10,5 millions d'euros sur 4 ans, arrive à son terme cet été. Fin juin, Cipal et EDS ont conclu un accord portant sur un nouveau contrat dont l'échéance est fixée à fin 2013.

Sa valeur n'a pas été communiquée, mais devrait être, selon toute vraisemblance, inférieure à celle du contrat précédent. Il ressort en effet des annonces de Cipal, que la quantité de MIPS demandée, la capacité disque et la capacité bande virtualisée seraient très largement revues à la baisse pendant la durée du contrat. En mars, Cipal parlait de "modernisation". "Aujourd'hui, on peut déjà réaliser de grandes choses avec de simples serveurs et la virtualisation."

Cipal utilise les mainframes principalement pour les services TIC des gouvernements provinciaux d'Anvers et de Limbourg. Par ailleurs, un certain nombre de conseils communaux et d'autres services publics des autorités flamandes utilisent les services mainframe de Cipal.

Un élément étonnant du nouveau contrat réside dans le fait que les collaborateurs Cipal peuvent gérer eux-mêmes la capacité mainframe z/OS pour les conseils et gouvernements à partir du siège central de Geel. Le mainframe "physique" se situe dans le centre de données d'EDS à Rüsselsheim (Allemagne).

Nos partenaires