CIO-Club Wallonie-Bruxelles: rendre le club davantage participatif

24/04/10 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Datanews

L'assemblée générale du début avril qui a ponctué les deux années d'existence du CIO-Club Wallonie-Bruxelles fut l'occasion pour ce club de décideurs, tant privés que publics, de faire le point sur ses activités.

L'assemblée générale du début avril qui a ponctué les deux années d'existence du CIO-Club Wallonie-Bruxelles fut l'occasion pour ce club de décideurs, tant privés que publics, de faire le point sur ses activités.

Le CIO-Club Wallonie-Bruxelles compte actuellement 25 membres effectifs, nombre jugé insuffisant pour mener à bien l'ensemble de ses missions (promotion du secteur IT, renforcement du rôle de l'ICT dans le développement économique, réflexion sur les usages de l'informatique, veille prospective). L'intention est dès lors de recruter de nouveaux membres effectifs mais aussi d'élargir le cercle des membres adhérents, c'est-à-dire des individus ou représentants d'organisations ou de sociétés qui participent aux activités du CIO-Club.

Pour ce faire, le Club dit avoir la volonté d'accentuer sa visibilité, notamment en soulignant davantage son image et sa volonté d'ouverture et en rendant ses activités plus attractives. Lors de ses séminaires et conférences, il offrira dès lors la possibilité aux membres de "mieux valoriser leur membership, par exemple en venant exposer les résultats d'études ou de recherches présentant un intérêt général. Par exemple, sur l'évolution de l'informatique auprès de certains groupes d'âge, catégories professionnelles ou secteurs d'activités, sur la pénétration de telle ou telle technologie en Belgique, etc".

Conseil d'administration au complet

Deux nouvelles personnes font leurs débuts au sein du conseil d'administration, portant son quota aux 10 unités prévues au départ. Nouveaux entrants: Benoît Maquet, directeur général d'Adehis, et Benjamin Bostoen, responsable informatique chez Cofinimmo. Marc Hermant, ex-Agoria, devenu entre-temps administrateur délégué de la Sabam, a quant à lui démissionné du conseil où il occupait les fonctions de trésorier, estimant ne plus pouvoir lui accorder suffisamment de son temps.

Présidé par Béatrice van Bastelaer, Commissaire d'easiwal, le conseil d'administration, légèrement remanié, se réunira à la fin du mois pour préciser les fonctions de chacun, notamment pour désigner un nouveau trésorier.

Nos partenaires