CIO Club Wallonie-Bruxelles: passage de témoin

17/01/11 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Béatrice van Bastelaer, présidente du CIO Club Wallonie-Bruxelles depuis près de 2 ans, a renoncé à ses fonctions fin 2010 afin de pouvoir mieux se concentrer sur ses autres activités, notamment à la tête d'Easi-Wal.

CIO Club Wallonie-Bruxelles: passage de témoin

Béatrice van Bastelaer, présidente du CIO Club Wallonie-Bruxelles depuis près de 2 ans, a renoncé à ses fonctions fin 2010 afin de pouvoir mieux se concentrer sur ses autres activités, notamment à la tête d'Easi-Wal. Pour lui succéder, le conseil d'administration a choisi Benjamin Bostoen, responsable IT de la société immobilière Cofinimmo.

Il reviendra à Bostoen de relancer, en 2011, la mécanique et le fonctionnement du CIO Club. En 2010, en effet, le CIO Club a quelque peu mis ses activités en veilleuse "pour cause de contexte économique", explique-t-il. En 2011, pour répondre plus étroitement aux "besoins essentiels liés à l'entreprise", des sujets concrets feront l'objet de conférences et débats. Premier inscrit au programme du premier trimestre: le cloud computing. "Aujourd'hui, le sujet à débattre est celui de l'externalisation de l'infrastructure, un concept dont les grandes entreprises ne sont pas les seules à pouvoir tirer parti. Il faut élargir le débat aux petites entreprises." Pour attirer davantage les PME, que ce soit en tant que membres ou que participants aux activités, le CIO Club Wallonie-Bruxelles est conscient de la nécessité de communiquer davantage et d'améliorer sa visibilité.

Un autre thème qui sera porté à l'agenda des activités sera celui de l'e-health, en raison de son actualité et des perspectives qu'il offre pour les acteurs régionaux.

Le départ de Béatrice van Bastelaer du conseil d'administration laisse par ailleurs une place vide qui devrait être comblée dès le premier trimestre. "Nous sommes ouverts à candidatures", souligne Benjamin Bostoen.

Nos partenaires