Cinq candidats pour la licence 4G

17/10/11 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Datanews

Les enchères pour les licences débuteront le 28 novembre.

Cinq candidats pour la licence 4G

Cinq candidats se sont fait connaître pour obtenir une licence 4G pour l'internet mobile rapide. Voilà ce qu'annonce Vincent Van Quickenborne, un ministre de l'entreprise apparemment satisfait. Le contrôleur télécom, l'IBPT, va à présent examiner les candidatures. Les enchères pour les licences débuteront le 28 novembre. 4G est la quatrième génération du standard en télécommunications mobiles et succède au standard 3G. Le 1er juin dernier, l'IBPU publiait un appel aux candidats voulant participer aux enchères pour les licences 4G. La date butoir pour la remise des candidatures était fixée à vendredi dernier.

Cinq candidats se sont donc enregistrés. L'on ne sait pas encore de qui il s'agit. Lors de la prochaine phase, la recevabilité de leurs dossiers sera examinée. C'est le lundi 28 novembre que les enchères pour les licences débuteront. Celles-ci seront valables pendant quinze ans à dater du 1er juillet 2012.

Actuellement, quatre entreprises disposent d'une licence 3G. Pour Belgacom, Mobistar et KPN Group Belgium, elle est valable depuis 2001. Cette année, Telenet Tecteo Bidco est venue s'y ajouter. Selon le ministre Van Quickenborne, le fait qu'un candidat supplémentaire se soit présenté pour obtenir une licence 4G, en plus des actuels propriétaires d'une licence 3G, est une très bonne nouvelle.

"Le nombre d'utilisateurs de l'internet mobile croît rapidement. Une analyse réalisée par Eurostat indiquait que l'année dernière, 15 pour cent des Belges surfaient de manière mobile au moyen d'un ordinateur portable et 4 pour cent à l'aide d'un GSM ou d'un smartphone. Nous nous trouvons ainsi un peu en deçà de la moyenne européenne", a déclaré Van Quickenborne. "Les licences 4G offrent d'énormes possibilités sur le plan de la vitesse et de la capacité et peuvent ainsi contribuer à une plus grande propagation de l'internet mobile."

En savoir plus sur:

Nos partenaires