Chrome va bloquer des mini-composants de Flash

11/08/16 à 11:57 - Mise à jour à 11:56

Source: Datanews

Google s'en prend de nouveau à Flash. Après qu'il l'ait déjà en grande partie enrayé, le réseau social va bientôt aussi en bloquer de petits objets, afin d'accélérer les pages.

Chrome va bloquer des mini-composants de Flash

. © .

Concrètement, il s'agit de Flash qui est généralement chargé en arrière-plan, ce qui fait que l'utilisateur ne s'en aperçoit qu'à peine, voire pas du tout. Il n'est donc pas question de bannières ou de petits films d'intro rapides, mais de fragments de code intégrés dans une page, par exemple à des fins d'analytique. Ils seront bloqués à partir de la version 53 de Chrome.

C'est en septembre de l'année dernière que Chrome a commencé à restreindre Flash en rendant certains contenus 'click to play'. Ici aussi, ce choix génère des avantages, selon Google: les pages réagissent et se chargent plus rapidement, et les pages avec Flash sollicitent moins la batterie de votre ordinateur portable.

A partir de décembre, lorsque sortira la version 55 de Chrome, le navigateur ira encore un pas plus loin, puisque Google ne chargera encore Flash que si la page en question ne supporte plus du tout HTML5. Mais l'utilisateur devra d'abord donner son autorisation.

Adobe Flash a été des années durant la norme dominante en matière de contenu multimédia sur le web. Mais la technologie s'avérait très contraignante pour le navigateur (et donc aussi pour la batterie) et n'a jamais fonctionné de manière fluide sur les smartphones et tablettes. Aujourd'hui, HTML5 permet de faire exactement la même chose. C'est pourquoi les développeurs web et les producteurs de navigateurs renoncent de plus en plus à utiliser Flash.

En savoir plus sur:

Nos partenaires