Chez Telenet, le licenciement de collaborateurs pose problème

14/04/10 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Datanews

Au sein de l'entreprise télécoms Telenet, les syndicats sont "particulièrement mécontents" à propos du licenciement de trois collaborateurs du service clientèle et vont réfléchir à propos d'actions possibles. De source syndicale, les trois personnes en question ont été mises sous pression par la direction pour qu'elles remettent elles-mêmes leur démission.

Au sein de l'entreprise télécoms Telenet, les syndicats sont "particulièrement mécontents" à propos du licenciement de trois collaborateurs du service clientèle et vont réfléchir à propos d'actions possibles. De source syndicale, les trois personnes en question ont été mises sous pression par la direction pour qu'elles remettent elles-mêmes leur démission.

Le 15 mars, la direction décidait que le tarif promotionnel pour les nouveaux clients ne serait plus accordé aux clients existants. Les collaborateurs du service clientèle en ont été avisés par courriel. Mais quelques-uns d'entre eux, "qui n'avaient pas lu l'e-mail ou ne l'avaient pas bien compris", ont, selon les syndicats, encore accordé ces réductions aux clients existants dans les jours qui suivirent le 15 mars et ce, "entièrement de bonne foi".

La direction l'a découvert et a fait appeler ces collaborateurs. Elle leur a déclaré qu'ils avaient le choix entre un licenciement pour raison impérieuse combiné au dépôt d'une plainte en justice à leur encontre, ou leur départ volontaire. "L'employeur a refusé qu'ils puissent faire appel à l'assistance syndicale", ajoutent les syndicats.

Les trois premiers collaborateurs concernés se seraient sentis si intensément menacés qu'ils ont remis leur démission. "Suite à l'intervention des délégués syndicaux, deux autres collaborateurs s'en sont tirés avec un avertissement", apprend-on. Les syndicats trouvent "navrant qu'une entreprise cotée en Bourse recourt à de telles pratiques" et envisage des actions.

'Justifié'Chez Telenet, on tient un tout autre langage. "A son grand regret, Telenet a dû constater des cas d'irrégularité dans la vente par téléphone de ses services par certains de ses collaborateurs. Tous les collaborateurs concernés ont été personnellement entendus et confrontés avec leur mode opératoire, dans le respect de leurs droits (y compris celui d'être assisté par un délégué syndical)", y déclare-t-on.

Une porte-parole insiste sur le fait que Telenet a laissé aux trois collaborateurs le choix de s'en aller d'eux-mêmes, ce qu'ils ont accepté. Selon la porte-parole, ils ont ainsi évité que soit mentionnée sur leur C4 la raison impérieuse de leur départ.

"Pour Telenet, la fraude est prise très au sérieux (...). Si un collaborateur porte intentionnellement préjudice à Telenet pour empocher plus en faisant grimper sa commission sur les ventes, ou s'il enfreint la confiance de l'entreprise en négligeant des instructions, nous ne pouvons faire autrement que réagir. Nous n'avons pas pris cette affaire à la légère et sommes droit dans nos bottes", a encore ajouté la porte-parole.

En savoir plus sur:

Nos partenaires