Cherry fait passer les appels téléphoniques par le wifi

16/07/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le nouvel opérateur belge Cherry (Mondial Telecom) veut utiliser le wifi pour se lancer dans la concurrence avec les grands opérateurs mobiles belges.

Le nouvel opérateur belge Cherry (Mondial Telecom) veut utiliser le wifi pour se lancer dans la concurrence avec les grands opérateurs mobiles belges.

Après Apple, BlackBerry et Orange, Cherry est le dernier composant de la salade de fruits que le marché mobile est occupé à devenir. Cherry est le nom d'un nouvel opérateur GSM qui veut débuter officiellement ses activités le 26 août. Par le biais du service, les clients peuvent appeler en passant par un réseau wifi : cela doit avant tout permettre de réaliser de sérieuses économies.

Quelques dizaines de bloggers et fans de technologie belges ont reçu voici quelque temps un pack d'essai. Ils sont les premiers à découvrir une technologie qui, selon le CEO Bernard Noël de Burlin, "est unique sur le marché européen". Ce qui la rend si unique, c'est qu'une communication par le biais d'un réseau wifi est automatiquement transférée vers le réseau GSM, dès que la réception du signal wifi se coupe. Ce "seamless handover" en combinaison avec un seul numéro d'appel et une seule boîte vocale constitue ce qui doit distinguer Cherry de Skype, entre autres.

Pour le moment, on ne sait pas encore vraiment comment ce handover va fonctionner précisément. Il se peut que Cherry doive à cette fin conclure un contrat mvno avec Base, par exemple. A la mi-août, la clarté devrait être faite et les différentes formules tarifaires seraient alors également connues.

Cherry a été fondé par Mondial Telecom et Happy Many : une PME bruxelloise comptant une trentaine de collaborateurs. Un des investisseurs est d'ailleurs José Zurstrassen, qui n'en est certainement pas à son coup d'essai. Il s'est déjà auparavant trouvé à la tête de Skynet et de Keytrade Bank. Attendons de voir s'il va pouvoir suivre un tel parcours avec Cherry également.

Nos partenaires