Chelsea Manning gracié, mais Snowden encore confiné en Russie

18/01/17 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Le lanceur d'alertes Edward Snowden a appris qu'il pouvait encore demeurer plusieurs années en Russie. Voilà ce qu'a déclaré ce mercredi une porte-parole du ministère des affaires étrangères russe.

Chelsea Manning gracié, mais Snowden encore confiné en Russie

Edward Snowden © Reuters

''L'autorisation pour Snowden de résider encore quelques années en Russie, a été prolongée'', a annoncé la porte-parole russe Maria Zacharova via Facebook.

Les Etats-Unis veulent encore et toujours pouvoir juger l'ex-collaborateur du service de renseignements CIA et du service de sécurité NSA, qui avait dévoilé en 2013 des documents sur les pratiques d'espionnage américaines. Pourtant, le président américain Barack Obama a décidé à l'occasion de la fin de son dernier mandat d'accorder sa grâce ou une réduction de peine à plus de deux cents personnes.

Même l'ex-militaire américaine Chelsea Manning, qui avait dévoilé des centaines de milliers de pièces secrètes via WikiLeaks, sera libérée d'ici quelques mois. Obama a en effet écourté sa peine hier mardi. Manning avait été condamnée à 35 années de prison et aurait dû rester incarcérée jusqu'en 2045.

Obama a également accordé sa grâce au général James Cartwright. Ce dernier était accusé de mensonges vis-à-vis des enquêteurs fédéraux. Cartwright avait en effet nié avoir été à la source d'un article paru dans The New York Times sur la cyber-attaque Stuxnet contre le programme nucléaire iranien. Cartwright avait en octobre reconnu avoir menti. Les plaignants avaient réclamé deux années d'emprisonnement à son encontre.

Au cours de ses huit ans de présidence, Obama a ainsi réduit ou annulé 1.385 peines, soit plus que les douze présidents qui l'ont précédé.

Pas de grâce pour Edward Snowden

Mais tel ne sera pas le cas d'Edward Snowden. Ce citoyen américain réside en Russie depuis 2013, parce qu'il encourt une peine de prison aux Etats-Unis. La Maison Blanche ne veut pas le gracier, malgré une pétition en faveur de Snowden ayant récolté un million de signatures et initiée par les organisations de défense des droits de l'homme Amnesty International, Human Rights Watch et American Civil Liberties Union (ACLU). Selon un porte-parole d'Obama, Snowden serait cependant 'nettement plus dangereux' que Manning.

Snowden n'a du reste lui-même jamais demandé le pardon d'Obama. Il y a une semaine, il écrivait encore ces mots sur Twitter: 'Monsieur le président, si vous pouviez encore réaliser un acte de clémence avant votre départ de la Maison Blanche, ce serait de libérer Chelsea Manning. Vous seul pouvez lui sauver la vie.'

Nos partenaires