Chatbot réussit le test de Turing

10/06/14 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Datanews

Eugene, un logiciel qui se fait passer pour un garçon de treize ans, a passé avec succès le test de Turing. Cela signifie qu'un tiers de ses interlocuteurs était convaincu qu'il s'agissait bien d'un être humain.

Chatbot réussit le test de Turing

Eugene, un logiciel qui se fait passer pour un garçon de treize ans, a passé avec succès le test de Turing. Cela signifie qu'un tiers de ses interlocuteurs était convaincu qu'il s'agissait bien d'un être humain. Un test de Turing pour divers logiciels a été organisé le week-end dernier par l'University of Reading en Grande-Bretagne. A cette occasion, le logiciel Eugene Goostman a été le seul et le premier à convaincre 33 pour cent des membres du jury qu'il était un... être humain. Pour réussir ce test, les programmes participants devaient atteindre au moins les trente pour cent.

Le fait qu'Eugene se présente comme un garçon de treize ans, se révèle pratique car en raison même de son âge, il n'est pas tenu de tout savoir. Le software existe depuis un petit temps déjà, mais est encore et toujours amélioré. C'est ainsi que cette année, l'équipe des développeurs d'Eugene s'est concentrée surtout sur le contrôleur de dialogue qui rend les conversations plus humaines.

Le robot a été réalisé par le Russe Vladimir Veselov et l'Ukrainien Eugene Demchenko. Hasard ou pas, le test organisé ce samedi coïncidait avec le soixantième anniversaire de la mort de Turing.

Le Test de Turing a été créé, il y a des décennies déjà, par Alan Turing, un Britannique qui déchiffra les codes allemands durant la Deuxième Guerre Mondiale. En 1950, il mit au point le Test de Turing, dans le cadre duquel des programmes informatiques mènent des conversations de cinq minutes environ avec des personnes et doivent convaincre à cette occasion 30 pour cent de leurs interlocuteurs qu'ils sont des... êtres humains.

En savoir plus sur:

Nos partenaires