Ces SMS qui empêchent les ados de dormir

07/12/07 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Et vous qui vous plaigniez de rêver, la nuit, à votre travail d'informaticien! Soyez heureux de pouvoir encore dormir! Les adolescents, eux, sont de plus en plus aux prises avec ce problème. Un ado sur trois ne dort pas assez parce qu'il passe son temps à envoyer/recevoir des SMS et à téléphoner au lit. Peut-être un opérateur télécom devrait-il élaborer un projet de tarif 'Late Night' original?

Et vous qui vous plaigniez de rêver, la nuit, à votre travail d'informaticien! Soyez heureux de pouvoir encore dormir! Les adolescents, eux, sont de plus en plus aux prises avec ce problème. Un ado sur trois ne dort pas assez parce qu'il passe son temps à envoyer/recevoir des SMS et à téléphoner au lit. Peut-être un opérateur télécom devrait-il élaborer un projet de tarif 'Late Night' original?

Pas moins de 62% des ados belges téléphonent et envoient encore des SMS, la nuit, dans leur lit. Le 'noyau dur' tapote ainsi les touches de son GSM jusqu'à trois heures du matin. C'est à cette observation étonnante qu'est arrivé le chercheur en communication Jan Van den Bulck (KU Leuven). Son enquête a porté sur 1.656 jeunes entre 13 et 17 ans. Les résultats ont été publiés dans le magazine Sleep. Pour Van den Bulck, les parents considèrent le GSM comme un moyen de communication en cas d'urgence, alors que les jeunes l'utilisent d'une manière totalement différente. Les parents se tracassent lorsque leurs enfants passent trop de temps devant la TV ou l'ordinateur, mais ne prêtent guère attention au fait que le GSM est aussi synonyme d'amusement pour la plupart des jeunes, et ce n'est pas près de s'améliorer. Plus les GSM se complexifient pour intégrer radio, lecteur MP3, voire récepteur TV, plus la tentation sera grande de les utiliser... jusqu'au bout de la nuit.

Nos partenaires