CERT.be met en garde contre les conséquences de 'DNS Changer'

13/02/12 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Datanews

CERT.be, le 'cyber emergency team' fédéral belge, a créé un site web spécial, où les internautes peuvent vérifier si leur PC n'est pas contaminé par le maliciel (malware) 'DNS Changer'.

CERT.be met en garde contre les conséquences de 'DNS Changer'

CERT.be, le 'cyber emergency team' fédéral belge, a créé un site web spécial, où les internautes peuvent vérifier si leur PC n'est pas contaminé par le maliciel (malware) 'DNS Changer'.

Via le site web www.dns-ok.be, les internautes peuvent contrôler très simplement si leur PC n'est pas infecté par le malware 'DNS Changer'. Cela s'avère nécessaire sous peine de ne plus pouvoir surfer sur l'internet le 7 mars.

C'est là la conséquence d'une fraude internet sophistiquée qui avait été mise au point par six Estoniens. Ceux-ci ont réussi à contaminer des millions d'ordinateurs par un virus, qui leur permettait de dévier les ordinateurs infectés vers des sites web spécifiques contenant des publicités internet. Les Estoniens empochèrent ensuite de l'argent en provoquant la consultation continuelle de ces publicités via le réseau d'ordinateurs contaminés. Au terme de deux années d'enquête - une opération baptisée Ghost Click -, le FBI a réussi à détecter les six individus et à les arrêter.

Le maliciel "DNS Changer" faisait en sorte que les utilisateurs aboutissent automatiquement sur des copies de sites web connus, destinés à dérober des données et à afficher toutes sortes de publicités rapportant de l'argent aux cybercriminels. Ce danger n'existe plus aujourd'hui, parce que le FBI a provisoirement mis en oeuvre un serveur temporaire qui empêche la dérivation par le virus. Mais lorsque ce serveur ne sera plus actif le 7 mars, les ordinateurs infectés ne pourront plus surfer sur l'internet. Christian Van Heurck, coordinateur de CERT.be, sait que plusieurs ordinateurs belges sont infectés, mais ignore s'il s'agit de quelques PC seulement ou de plusieurs milliers. Il conseille par conséquent à tout internaute d'effectuer ce test rapide sur www.dns-ok.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires