Censure : Microsoft, Yahoo et Google pointés du doigt

20/07/06 à 00:00 - Mise à jour à 19/07/06 à 23:59

Source: Datanews

Selon Amnesty, ces entreprises n'ont pas respecté leurs engagements

Amnesty International accuse Microsoft, Google et Yahoo de violation de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.Amnesty reproche aux trois sociétés de s'être entendus avec la Chine pour contribuer à la censure d'Internet en ignorant leurs propres engagements.Dans un rapport, Amnesty affirme que les trois géants ont facilité ou contribué à la pratique de la censure en Chine en ignorant purement et simplement leurs propres politiques internes.Le rapport indique que les trois groupes ont fait des promesses publiques qu'ils n'ont pas respectées du fait de certaines opportunités commerciales et de la pression exercée par le gouvernement chinois.Amnesty ajoute que ces actions mettent en doute la fiabilité des déclarations prononcées par les trois organisations, lesquelles doivent être vues comme de simples gestes de relations publiques.L'association accuse Microsoft, Yahoo et Google de violation de l'Article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, qui garantit à chaque homme le droit à la liberté d'expression.

Nos partenaires