Cela gronde chez Faraday Future, un concurrent de Tesla

30/12/16 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Ding Lei, le directeur du constructeur automobile Faraday Future, est en partance. L'entreprise a également des problèmes d'argent et a ces derniers mois déjà vu s'en aller deux autres maillons importants.

Cela gronde chez Faraday Future, un concurrent de Tesla

© Reuters

Ding quitterait aussi la société mère chinoise LeEco, dont il est l'un des fondateurs, selon The Verge. Les rumeurs selon lesquelles Ding rejoindrait le concurrent NextEV, n'ont pas été confirmées. Officiellement, Faraday Future n'a plus de directeur général, mais Ding serait toujours responsable de l'entreprise à partir de LeEco.

La secrète Faraday Future entend affronter Tesla sur le marché des voitures électriques. L'entreprise n'a jusqu'à présent exhibé qu'un concept car - qui ressemble quelque peu à la Batmobile - développant 1.000 chevaux. En plus de sa puissance, la voiture s'avéra intéressante aussi du point de vue de sa construction modulaire, mais cela fait un an maintenant qu'elle a été présentée et depuis lors, c'est le calme plat du côté de Faraday Future. Conformément au planning, un premier modèle de production devrait suivre début janvier.

Mauvaise nouvelles

Ces derniers mois, d'autres mauvaises nouvelles circulent à propos de l'entreprise. C'est ainsi qu'elle manquerait d'argent et qu'elle a dû laisser s'en aller la semaine dernière son directeur commercial Marco Mattiacci et son vice-président marketing et croissance Jörg Sommer. Tous deux possédaient une solide expérience dans l'industrie automobile.

Entre-temps, la concurrence va bon train. L'entreprise NextEV, chinoise elle aussi, a ainsi présenté en novembre une voiture de sport et la marque NIO, sous laquelle l'entreprise entend lancer des voitures électriques sur le marché.

En savoir plus sur:

Nos partenaires