Cegeka s'empare de Digipoint

28/04/11 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

L'entreprise de services IT Cegeka rachète le fournisseur de services internet malinois Digipoint. Digipoint est l'entreprise de Peter Ryckaert, le président de FeWeb, la fédération belge des entreprises web. Digipoint est surtout spécialisée en systèmes de gestion de contenu et en intégration Sharepoint. En outre, l'entreprise fournit aussi des services de centres de données, d'infrastructure et de consultance. "Nous recherchions un soutien plus vaste, l'épine dorsale d'un acteur industriel comme Cegeka en est un", explique Ryckaert.

Cegeka s'empare de Digipoint

L'entreprise de services IT Cegeka rachète le fournisseur de services internet malinois Digipoint. Digipoint est l'entreprise de Peter Ryckaert, le président de FeWeb, la fédération belge des entreprises web.

Digipoint est surtout spécialisée en systèmes de gestion de contenu et en intégration Sharepoint. En outre, l'entreprise fournit aussi des services de centres de données, d'infrastructure et de consultance. "Nous recherchions un soutien plus vaste, l'épine dorsale d'un acteur industriel comme Cegeka en est un", explique Ryckaert. "Cela nous permettra ainsi d'aborder des projets plus nombreux et plus complexes et de nous étendre davantage. Aujourd'hui, les applications basées web touchent en effet toujours davantage les compétences fondamentales de nos clients. En outre, nous leur proposions certes aussi de l'hébergement, mais nous ne pouvions pas, en tant qu'acteur modeste, leur offrir la fiabilité nécessaire dans ce but." Ryckaert a donc effectué lui-même des recherches. "C'est avec Cegeka - culture d'entreprise, type de projets et leur approche - que le courant est le mieux passé."

Pour Cegeka, Digipoint constituait une extension bienvenue de sa division des applications Microsoft. "Nous y occupions jusqu'à aujourd'hui quelque 37 personnes, mais nous voulions croître", explique Jos Polleunis, Unit-manager e-solutions chez Cegeka "Digipoint nous a paru extrêmement complémentaire de ce que nous possédions en interne. Dans son domaine, l'entreprise dispose d'une image plus connue que la nôtre." Digipoint peut présenter de jolies références, notamment Bandag (Bridgestone), General Motors, D'Ieteren Lease, Fluxys, Leonidas, PSA HNN et la Croix Rouge.

Voilà qui explique pourquoi le nom Digipoint continuera d'exister quelque temps encore - "un an au moins" - sous pavillon Cegeka, il est vrai. Les 56 personnes de Digipoint seront toutes reprises. Parmi celles-ci, une vingtaine seront reclassées dans des services d'expertise (comprenez: bodyshopping). Elles seront intégrées dans les activités d'expertise de Cegeka. Digipoint demeurera provisoirement à Malines. "Mais nous serons évidemment associés dorénavant à des projets communs avec Cegeka."

Désormais, la division des applications Microsoft de Cegeka occupera quelque 70 personnes, plus 20 collaborateurs 'expertise'. "Nous pourrons proposer une solution globale allant jusqu'à l'hébergement", explique Polleunis. "Et le mobile deviendra aussi important." Tant Cegeka que Digipoint y étaient déjà en train d'accomplir des pas prudents.

Aucun détail financier n'a été communiqué à propos de cette reprise. En 2010, Cegeka avait enregistré un chiffre d'affaires de 156 millions d'euros. Pour sa part, Digipoint avait réalisé quelque 5 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires