Cegeka s'empare d'A.N.E.

21/10/10 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Datanews

Le fournisseur de services IT Cegeka a racheté l'entreprise Advanced Network Engineering (A.N.E.) de Flandre Orientale. A.N.E., installée à De Pinte, est spécialisée en 'remote managed services', services et support ICT à distance. L'entreprise enregistre un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros et occupe 50 personnes. Luc De Clerck, directeur général de Cegeka, cite deux raisons majeures pour lesquelles sa société voulait reprendre A.N.E.: "D'une part, c'est une façon de gagner des parts de marché en Flandre tant Orientale qu'Occidentale. Nous possédons déjà une filiale à Waregem et quelques importants clients locaux. Mais notre présence dans ces régions est malgré tout encore insuffisante."

Cegeka s'empare d'A.N.E.

Le fournisseur de services IT Cegeka a racheté l'entreprise Advanced Network Engineering (A.N.E.) de Flandre Orientale.

A.N.E., installée à De Pinte, est spécialisée en 'remote managed services', services et support ICT à distance. L'entreprise enregistre un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros et occupe 50 personnes.

Luc De Clerck, directeur général de Cegeka, cite deux raisons majeures pour lesquelles sa société voulait reprendre A.N.E.: "D'une part, c'est une façon de gagner des parts de marché en Flandre tant Orientale qu'Occidentale. Nous possédons déjà une filiale à Waregem et quelques importants clients locaux. Mais notre présence dans ces régions est malgré tout encore insuffisante." A.N.E. dispose surtout de clients parmi "les meilleures PME belges" et un centre de gravité dans cette zone.

Une seconde raison est l'activité roumaine d'A.N.E. "Nous effectuons nous-mêmes déjà en Roumanie du développement de logiciels pour le marché néerlandais, et ce par l'intermédiaire de l'entreprise Inside Software que nous avons rachetée. Par le biais de la filiale d'A.N.E., nous pourrons fournir des services gérés aux clients belges à un prix très compétitif."

A long terme (comprenez: d'ici 3 ans ou plus), Cegeka pourrait éventuellement aussi se lancer elle-même sur le marché roumain, selon De Clerck: "La culture et la connaissance des langues se rapprochent très fort des nôtres. En outre, ce pays est en plein essor, ce qui pourrait engendrer à longue échéance de nouvelles activités pour nous."

Aucun détail financier n'a été communiqué à propos du rachat, mais selon Luc De Clerck, il s'agit d'un montant normal. Il espère en tout cas que Cegeka pourra amener le chiffre d'affaires réalisé par A.N.E. à 9 millions d'euros: "Nous entendons encore développer les services à distance en Belgique aussi." C'est dans cette optique que Peter De Gendt, managing director d'A.N.E., sera maintenu à son poste. Quant à Tom De Vos, operations director, il restera à la tête de la filiale roumaine et continuera de développer la stratégie locale.

De Clerck s'attend à ce que Cegeka atteigne cette année sa prévision d'un chiffre d'affaires de 155 millions d'euros se traduisant par un résultat d'exploitation de 13 à 14 millions d'euros. En tenant compte du personnel d'A.N.E., l'entreprise occupera dorénavant 1.510 personnes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires