Cegeka recherche des entreprises à racheter aux Pays-Bas

04/02/13 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Datanews

L'entreprise belge de services IT Cegeka entend progresser sur le marché néerlandais. Cela peut par exemple se faire par des rachats, selon son CEO André Knaepen dans une interview accordée à Computable.

Cegeka recherche des entreprises à racheter aux Pays-Bas

Cegeka est depuis plusieurs années déjà active aux Pays-Bas. En 2006, le fournisseur de services IT y rachetait DataBalk, un fournisseur de logiciels de soins et de logement. Aujourd'hui, Cegeka est active aux Pays-Bas comme fournisseur de logiciels et de services aux associations de logement et aux institutions de soins, mais y propose aussi des services de gestion d'infrastructure. En 2012, l'entreprise a décroché de belles commandes de la part de l'entreprise d'utilité publique Delta et des banques NIBC, ABN Amro Commercial Finance et Knab.


Le CEO de Cegeka, André Knaepen, est très satisfait du rachat de DataBalk et des prestations fournies depuis lors. Il entend progresser encore sur le marché néerlandais par le truchement de reprises. Plusieurs négociations ont déjà été menées avec des candidats potentiels. "Nous recherchons des acteurs qui cadrent avec notre culture et offrent de la valeur ajoutée. Mais même si les Pays-Bas sont devenus un débouché pour nous, nous ne voulons pas coûte que coûte y faire des rachats. Chez certaines entreprises néerlandaises, l'on est en effet trop peu conscient que les sept années de vaches maigres ont débuté", déclare Knaepen.


Cegeka Nederland occupe quelque 300 personnes. Son chiffre d'affaires est de 45 millions d'euros environ. Cegeka a été fondée en 1992. Son siège central est installé à Hasselt. En tout, quelque 1.650 personnes travaillent pour elle. L'année dernière, le fournisseur de services IT avait racheté la division polonaise de KBC Global Services.

En savoir plus sur:

Nos partenaires