Cegeka injecte des millions dans l'extension d'un centre de données

23/06/11 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Datanews

Le prestataire de services IT limbourgeois Cegeka investit 2,4 millions d'euros dans une nouvelle infrastructure de centre de données (bâtiment, refroidissement, alimentation électrique) et 4 millions d'euros dans de nouveaux systèmes IT pour ses centres de données.

Cegeka injecte des millions dans l'extension d'un centre de données

Le prestataire de services IT limbourgeois Cegeka investit 2,4 millions d'euros dans une nouvelle infrastructure de centre de données (bâtiment, refroidissement, alimentation électrique) et 4 millions d'euros dans de nouveaux systèmes IT pour ses centres de données. Ces investissements s'inscrivent dans un plan destiné à maintenir à niveau à moyen terme la capacité des centres de données de l'entreprise.

Il s'agit d'une extension de la capacité du centre de données d'Hasselt (Cegeka en possède un deuxième à Louvain). Cette capacité va croître de 300 kW. "Nous pourrons ainsi accueillir quelque 40 armoires de serveurs en plus, soit quelque 7,5 kW par armoire. C'est donc réellement de la haute densité", déclare Luc Greefs, business unit manager datacenters chez Cegeka.

La technique sera hébergée dans un bâtiment séparé jouxtant le centre de données existant, alors que les systèmes seront installés dans un local data du bâtiment existant. "Nous pourrons ainsi exploiter pleinement les avantages de la nouvelle technologie", explique Greefs. Et d'évoquer le nouveau mode de refroidissement au sein du centre de données au moyen de 'roues thermiques' de l'entreprise néerlandaise KyotoCooling. Il s'agit là d'un nouveau type d'échangeur thermique qui utilise de l'air extérieur pour le refroidissement - "en Belgique, la température est quand même inférieure à 20 degrés durant 70 pour cent du temps" - sans devoir utiliser différents filtres pour que l'air extérieur aspiré soit 'clean'.

"Cela se traduit par des coûts énergétiques très faibles et par des valeurs PUE (power usage effectiveness) d'1,2 à 1,3. Dans un centre de données traditionnel, cette valeur PUE se situe aux environs de 2. Nous allons donc économiser quelque 30 à 35 pour cent sur nos frais énergétiques." Pour faire fonctionner ce refroidissement de manière aussi efficiente que possible, le nouveau local data sera également aménagé avec des couloirs chauds et froids.

Outsourcing En outre, Cegeka injecte encore 4 millions d'euros dans de nouveaux systèmes de sauvegarde (backup), dans une nouvelle infrastructure de stockage et réseautique, ainsi que dans des serveurs virtuels, et ce tant dans la partie existante que dans la partie nouvelle du centre de données. "C'est un peu une interaction: nous pouvons le faire, parce que nous avons les clients, mais nous pourrons aussi convaincre de nouveaux clients grâce aux nouveaux systèmes innovants dans notre centre de données."

La nouvelle aile du centre de données devrait être opérationnelle d'ici septembre. Grâce à cette extension, Cegeka devrait "s'en sortir pendant 2 à 3 ans". "Entre-temps, nous préparons un plan pluriannuel avec un horizon d'investissements de 10 à 15 ans, de sorte que nous puissions garantir la capacité de nos centres de données à long terme."

Tout cela est évidemment à mettre sur le compte des bons résultats enregistrés en 2010 par Cegeka Outsourcing. Cette division de l'entreprise a crû de pas moins de 50 pour cent l'année dernière. En tout, le groupe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 156 millions d'euros (+14%) et un bénéfice d'exploitation de 11,9 millions d'euros (+21%). Son CEO, André Knaepen, estime pouvoir clôturer cette année sur un chiffre d'affaires de 190 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires