Cegeka garde ses 5 pour cent dans Dolmen

06/03/08 à 12:09 - Mise à jour à 12:08

Source: Datanews

L'offre lancée par Real sur les actions de Dolmen s'est clôturée hier, mercredi 5 mars. Cegeka conservera en tout cas ses 5 pour cent, et son CEO, André Knaepen, tient donc ainsi la porte entrouverte.

L'offre lancée par Real sur les actions de Dolmen s'est clôturée hier, mercredi 5 mars. Cegeka conservera en tout cas ses 5 pour cent, et son CEO, André Knaepen, tient donc ainsi la porte entrouverte.

Le nombre d'actions que Real est parvenue à acquérir, sera annoncé un de ces prochains jours, mais la direction a déjà fait savoir qu'elle détiendra certainement 75 pour cent de Dolmen. Grâce à Colruyt et Sofina, Real en possède déjà 42,2 pour cent. Ce qui est étonnant, c'est que l'intégrateur IT limbourgeois Cegeka s'accroche à sa participation de 5 pour cent qu'elle avait prise début janvier, après l'annonce des projets de reprise de Dolmen par Real. "Nous voulons continuer à parler, mais pour cela, nous avons besoin de cette participation. Je ne peux en dire plus", explique le CEO, André Knaepen, qui admet aujourd'hui avoir mené des négociations avec Real. Cegeka était elle-même candidate au rachat de Dolmen, mais "nous ne payons qu'en espèces. Ce qui se trouve pour l'instant sur la table, c'est une solide prime", estime André Knaepen. Real versera plus de 122 millions d'euros pour Dolmen. "Il s'agit là d'un exercice d'intégration difficile pour Real. Avec nous, cela aurait été nettement plus aisé, j'en suis convaincu", déclare André Knaepen qui ajoute ne pas vouloir compliquer davantage les affaires de Real. Abdo Ashley, CEO de Real, a indiqué de son côté vouloir d'abord mener à bien la reprise de Dolmen, avant d'envisager des possibilités avec Cegeka. "Je n'exclus rien", conclut André Knaepen.

Nos partenaires