Ce qu'on sait provisoirement déjà du Model 3 de Tesla

28/03/17 à 09:41 - Mise à jour à 09:44

Source: Datanews

Dans une vidéo postée sur Twitter, Elon Musk a présenté vendredi passé les premières images du prochain Model 3, la toute nouvelle voiture électrique de la gamme du constructeur automobile Tesla. En quoi ce clip de... six secondes était-il si spécial?

Ce qu'on sait provisoirement déjà du Model 3 de Tesla

Model 3 © Tesla

Depuis la présentation du prototype, il y a un an, on n'a guère reçu d'informations à propos du très attendu Model 3. Il faut quand même savoir que le lancement de cette nouvelle voiture est considéré comme le plus important jalon sur la route suivie par la marque automobile Tesla.

Sur Twitter, Musk s'est du reste surtout concentré sur ce qu'il qualifie lui-même d''anti-vente'. Le Model 3 est en effet une version dépouillée et économique du Model S. Musk souhaite en fait tempérer les attentes élevées, qui vont souvent de pair avec un lancement dans le segment de luxe de la gamme Tesla. Le prix conseillé du nouveau Model 3 aux Etats-Unis est de 35.000 dollars (quelque 32.200 euros) et est considéré comme une première tentative de la part de Tesla de se dégager quelque peu du segment des voitures de luxe et d'affronter ainsi directement la concurrence sur le marché de masse. A voir les images de la vidéo, le nouveau modèle présenté n'est qu'un 'release candidate', comme on l'appelle jargon. Cela signifie que la voiture est quasiment prête pour être fournie au grand public, mais qu'il reste quand même quelques imperfections à corriger.

Sauter des étapes

Il est bizarre que Musk annonce déjà cette version, alors qu'il s'agit d'un 'release candidate'. En général, le développement d'une voiture représente un lent processus, au cours duquel on passe d'abord souvent par plusieurs prototypes alpha et bêta. Qualifier cette version de 'release candidate' indique que Tesla entend - et c'est là une attitude typique de Musk - sauter un certain nombre d'étapes dans le processus de développement.

Et ce sera bien nécessaire, si l'entrepreneur envisage d'atteindre en temps voulu tous ses objectifs très ambitieux. D'ici fin 2017, Tesla entend effectuer les premières livraisons aux consommateurs américains, alors que la version européenne serait disponible en 2019. Pour y arriver, Tesla devrait produire d'ici la fin de l'année prochaine quelque 430.000 exemplaires de son Model 3, soit davantage que l'ensemble des voitures électriques vendues l'année dernière au niveau mondial. Tesla est pourtant bien connue pour avoir dans le passé déjà manqué de plusieurs mois, voire des années certaines dates-butoirs. Il convient donc d'attendre pour voir si les objectifs fixés pour le Model 3 seront rencontrés.

Traction arrière uniquement

Sur Twitter, Musk a aussi révélé quelques autres détails concernant le nouveau modèle. Comme annoncé précédemment, il embarquera l'Autopilot. La voiture ne sera disponible qu'en traction arrière, afin de simplifier sa production. Pour la même raison, elle ne sera équipée que d'un seul écran face au volant. Le Model 3 n'offrira donc pas d'affichage tête haute (head-up display), une technologie permettant de projeter des informations sur le pare-brise devant le conducteur. Une version à quatre roues motrices et une autre qualifiée de 'performance model' ne sont pas prévus avant l'an prochain. Provisoirement, c'est le Model S qui reste la voiture Tesla la plus rapide et ce, jusqu'à l'arrivée de la deuxième génération des Roadsters.

En savoir plus sur:

Nos partenaires