Ce pisteur de GPS devrait lutter contre le vol de vélos en Belgique

03/12/14 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Datanews

L'Egg 2, une création de jeunes entrepreneurs louvanistes, est un pisteur de GPS vous permettant de surveiller votre bicyclette à distance. Si cette dernière est volée, vous recevez un SMS, découvrez où elle se trouve et pouvez en informer directement la police.

Ce pisteur de GPS devrait lutter contre le vol de vélos en Belgique

© Belga

Des entrepreneurs louvanistes de la s.c.r.l. Little Hedwig ont, avec le support de chercheurs de la KUL, développé un pisteur de GPS destiné à lutter contre le vol de vélos. Il sera testé au cours des dix prochains mois. Ce projet, qui a débuté il y a plus de deux ans déjà, a été présenté à la KU Leuven en présence notamment du président du CD&V, Wouter Beke, et du président du parlement flamand, Jan Peumans.

L'Egg 2, comme a été baptisé ce pisteur de GPS, est un petit appareil à installer sur le vélo et qui peut être commandé à distance par le propriétaire. Ce dernier peut envoyer un signal de verrouillage (lock) au moyen de son smartphone ou de son PC. Si le vélo 'verrouillé' est déplacé, cela signifie que quelqu'un est en train de le voler.

A ce moment, le propriétaire reçoit un SMS d'avertissement, peut directement voir via Google Maps où se trouve son vélo et est aussi renseigné sur le commissariat le plus proche, afin d'informer la police du vol. Un signal d'alarme se fait alors entendre sur la bicyclette dérobée.

Plus de 50 professeurs, doctorants et étudiants ont travaillé ces deux dernières années au développement de ce projet. Plusieurs étudiants ingénieurs et en droit mettent actuellement au point une thèse relative à Egg 2.

Les initiateurs souhaitent faire tester le prototype opérationnel par une centaine de personnes pendant dix mois. L'objectif est de rendre le produit encore plus petit, plus léger et plus économique.

Vestes, sacs à dos et lunettes de soleil

Outre les vélos, les initiateurs veulent aussi protéger d'autres objets comme des vestes, sacs à dos et lunettes solaires.

Le directeur technique Raphaël Weuts a affirmé lors de la présentation que l'idée de cette forme de sécurité pour les vélos a germé dans son esprit il y a trois ans, lorsqu'il postulait pour l'emploi de responsable de la mobilité de la Leuvense Overkoepelende Kringorganisatie (LOKO) et qu'il avait pensé au grand nombre de vols de vélo à Louvain, ainsi qu'à la présence gênante des nombreuses 'bicyclettes d'emprunt' laissées à l'abandon au centre ville. 'J'ai envisagé alors ce pisteur de GPS adapté aux vélos, qui soit difficile à saboter mécaniquement et qui soit en contact avec la police locale', a affirmé Weuts.

Lors de sa présentation, il reçut, par la voix de Koen Wouters, le plein soutien du projet par la police locale de Louvain. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires