Ce nouveau type d'accu à l'aluminium peut recharger un smartphone en 1 minute

08/04/15 à 14:15 - Mise à jour à 14:14

Des chercheurs de la Stanford University ont mis au point un accu à l'aluminium plutôt qu'au lithium. Il est capable de se recharger en une minute seulement et devrait bientôt alimenter les smartphones et ordinateurs portables. Les jours de la batterie 'traditionnelle' sont-ils quasiment comptés?

Ce nouveau type d'accu à l'aluminium peut recharger un smartphone en 1 minute

© iStock

Aujourd'hui, l'on utilise encore souvent des accus lithium-ion notamment dans les smartphones, voitures électriques et autres produits électroniques. Mais si ce nouveau modèle d'accu - qui présente une anode en aluminium et une cathode en graphite - arrive sur le marché, il pourrait avoir un solide impact sur la portée des voitures électriques par exemple, parce que celles-ci pourraient être rechargées en à peine une minute.

Plus économique et une longévité supérieure

Selon les chercheurs de Stanford, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature, l'accu aluminium serait en outre plus économique et offrirait une longévité supérieure à celle des batteries actuellement sur le marché. L'accu aluminium pourrait être rechargé 7.500 fois sans perte de capacité, contre 1.000 fois pour les accus lithium-ion.

Plus élégante, plus flexible et incombustible

La nouvelle batterie est non seulement plus élégante que les piles alcalines, mais elle serait, selon les chercheurs de Stanford, aussi incombustible et ce, contrairement aux batteries lithium, inflammables une fois endommagées. En outre, l'aluminium est un matériau flexible qui convient donc pour davantage d'applications que les batteries lithium-ion.

L'espoir d'une tension plus élevée

En améliorant la cathode (l'électrode positive de l'accu), les chercheurs espèrent faire en sorte que la batterie aluminium offre une tension plus élevée. Le concept actuel génère deux volts environ, ce qui est un peu plus qu'une pile AA ou AAA (1,5 volt), mais aussi quelque deux fois moins que les batteries lithium.

En plus des chercheurs de Stanford - sous la direction du Professeur Hongjie Dai -, du personnel scientifique du Taiwan Industrial Technology Research Institute, de l'Hunan University et de la National Taiwan Normal University ont aussi collaboré à mettre au point l'accu aluminium.

Source: Automatiseringgids

Nos partenaires