Capgemini n'est pas Atos Origin

08/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 07/09/06 à 23:59

Source: Datanews

Les analystes sont tous d'accord: il s'agit une fois encore de solides résultats semestriels, dénués de mauvaises surprises. Surtout quand on les compare avec les modestes performances de ses collègues fournisseurs de services IT, comme Atos Origin, Capgemini s'en tire à merveille.

"A solid set of numbers", voilà comment John Segrich de la banque d'affaires JP Morgan a qualifié les résultats. "Surtout en comparaison avec les piètres chiffres des concurrents dans le secteur qui ont bien du mal à justifier leurs faibles performances." L'agence de presse Reuters a, elle aussi, évoqué le contraste avec Atos Origin, qui traverse une période difficile.Les résultats financiers de Capgemini durant le premier semestre de 2006 sont franchement bons: une hausse de 9 pour cent du chiffre d'affaires à 3,78 milliards d'euros, une marge d'exploitation de 4,8 pour cent (181 millions euros) et un bénéfice de 71 millions d'euros. L'entreprise envisage même pour 2008 une marge d'exploitation de 8 pour cent. Chez Capgemini, c'est par ailleurs la filiale du Benelux qui s'est le plus distinguée avec une marge d'exploitation de 12,8 pour cent.Capgemini a en outre annoncé avoir pris une participation majoritaire dans Hindustan Lever Limited, la branche financière et comptable d'Unilever India, sans pour autant citer le montant de la reprise. Celle-ci devrait être entérinée en octobre.

Nos partenaires