Canon propose 730 millions d'euros pour Océ

16/11/09 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

La société japonaise Canon souhaite racheter le fabricant néerlandais d'imprimantes Océ pour 730 millions d'euros.

La société japonaise Canon souhaite racheter le fabricant néerlandais d'imprimantes Océ pour 730 millions d'euros.

Canon offre 8,60 euros par action Océ, ce qui est largement supérieur au cours de l'action à la Bourse de vendredi dernier. Cela représente une offre de quelque 730 millions d'euros. Cette offre a déjà reçu l'aval de la direction d'Océ. Canon produit notamment des appareils photo numériques, copieurs, scanners, mais aussi des imprimantes

En reprenant Océ, Canon va pouvoir avant tout renforcer sa position sur le marché des imprimantes. Océ dispose en effet d'un réseau de filiales de vente et de services directs dans 32 pays, dont la Belgique. Canon ambitionne ainsi formellement de croître jusqu'à devenir le numéro un dans l'industrie de l'impression. Selon les deux parties, il existe une grande complémentarité dans les gammes de produits, et tant Canon qu'Océ s'intéressent aux mêmes valeurs.

Dans son communiqué officiel, Canon indique aussi qu'elle espère pouvoir tirer une expertise R&D supplémentaire de l'accord. L'industrie de l'impression passe par une phase de consolidation, au cours de laquelle la recherche et le développement (R&D) et la fabrication à grande échelle sont devenus des arguments décisifs.

Océ deviendra une division à part au sein de Canon et gardera son siège principal à Venlo (Pays-Bas). L'entreprise prendra en charge les activités d'impression 'wide format' et les services commerciaux. Le département 'office activities' d'Océ sera lui intégré à la gamme de produits existante de Canon. Pour mener à bien cette opération d'intégration complète, Canon table sur un délai de trois ans. Les deux parties se seraient déjà mises d'accord en la matière.

Selon le communiqué officiel, il ne devrait pas y avoir de suppression d'emplois. Deux phases de licenciements successives en 2008 chez Océ avaient déjà entraîné la suppression de 350, puis de 600 postes de travail, ce qui a permis au fabricant d'économiser respectivement 20 et 50 millions d'euros. La filiale belge d'Océ est établie à Bruxelles et occupe plus de 380 collaborateurs dans la vente, le marketing et le support des produits et services Océ sur les marchés belge et luxembourgeois. Quant à la filiale de Canon installée à Diegem, elle compte plus de 300 collaborateurs. Plus tôt cette année, Canon avait aussi pris une participation dans l'entreprise belge I.R.I.S.

Nos partenaires