Callatay & Wouters résiste bien

30/03/10 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Avec un chiffre d'affaires en progression de 1% malgré la crise, le spécialiste belge des solutions logicielles pour les secteurs bancaire et financiers Callatay & Wouters poursuit sa mutation vers l'édition de progiciels.

Avec un chiffre d'affaires en progression de 1% malgré la crise, le spécialiste belge des solutions logicielles pour les secteurs bancaire et financiers Callatay & Wouters poursuit sa mutation vers l'édition de progiciels.

Pour son exercice 2009, Callatay & Wouters a donc vu son chiffre d'affaires progresser de 1% à 68,2 millions EUR, tandis que le résultat opérationnel augmentait de 62% à 3,5 millions EUR et que le résultat net s'établissait à 2 millions EUR. Les effectifs sont restés relativement stables à environ 500 collaborateurs, même si la société réengage désormais.

Les ventes de licences ont connu une progression de 27%, contre une hausse de 22% pour la maintenance, tandis que le ratio produits/services passe de 32/68 à 26/74, preuve de l'évolution du métier de l'entreprise vers l'édition de progiciels.

L'année 2009 a également été marquée par plusieurs partenariats technologiques, avec SAP (Thaler on SAP) et IBM (Thaler on z/OS), ainsi que le lancement de Thaler NG dans le cadre de l'évolution vers l'architecture SOA orientée services, outre diverses extensions fonctionnelles (notamment en BI). L'international prend également une part toujours plus grande, avec des projets en Allemagne, au Maroc, au Kazakhstan et en Malaisie. Tandis que dans le Belux, de beaux contrats ont été conclus avec La Poste, Delta Lloyd Bank, Record Bank, Dresdner Bank et NEPB.

La société figure désormais parmi les leaders du quadrant magique de Gartner en "International Retail Core Banking" et participe activement au BIAN (Banking Industry Architecture Network).

En savoir plus sur:

Nos partenaires