Callatay & Wouters impose Thaler dans le bancaire

21/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 20/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Avec une croissance de 19% de son chiffre d'affaires à 46 millions EUR et de 24% de son résultat après impôts à 4 millions EUR, Callatay & Wouters démontre que le marché bancaire est mûr pour le progiciel.

L'année 2006 aura été marquée par la percée sur les marchés français (en décrochant un important contrat pour la maison-mère de BNP Paribas avec la version 'mainframe' zOS de Thaler) et néerlandais (grâce notamment à un partenariat avec Ordina dans le cadre d'un service de 'business process outsourcing'). Par ailleurs, la société a ouvert une filiale à Dubaï et explore le marché russe, alors qu'elle est déjà présente dans 12 pays.Chez nous, le lancement de Thaler Wealth Management ouvre la voie à une paramétrisation plus poussée des modules Thaler (permettant de réduire les délais d'implémentation), tandis que l'approche SaaS ('software as a service') a déjà séduit la banque NEPB (groupe Crédit Mutuel) grâce au partenariat avec Clearstream à Luxembourg.Le cap des 400 personnes a été franchi (dont plus de 350 ingénieurs de haut niveau) et l'année 2007 sera marquée par le développement d'un 'framework' SOA (architecture orientée services) basé sur la technologie J2EE.Rappelons que Callatay & Wouters est spécialisée dans l'informatique bancaire et financière, avec ses produits Thaler (solution bancaire multi-métier), Teran (outil d'analyse décisionnelle) et Kyudo (en 'internet banking').

Nos partenaires