Câble sous-marin en Afrique pour un internet rapide

15/07/10 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Datanews

La câble sous-marin WACS fabriqué par Alcatel Lucent, offrira des connexions internet rapides vers 12 pays africains, souvent pour la première fois. Aujourd'hui, la phase maritime est lancée.

Câble sous-marin en Afrique pour un internet rapide

La câble sous-marin WACS fabriqué par Alcatel Lucent, offrira des connexions internet rapides vers 12 pays africains, souvent pour la première fois. Aujourd'hui, la phase maritime est lancée.

L'appareillage ce jour du navire poseur de câble Ile de Bréhat d'Alcatel-Lucent marque le début de la phase maritime du projet West Africa Cable System (WACS). Ce câble sous-marin à fibres optiques d'une longueur d'environ 14.500 km reliera 12 pays d'Afrique au Portugal. Offrant une capacité théorique d'au moins 3,84 Tbit/s, ce câble permettra notamment un accès internet direct rapide, ce qui constituera une première pour certains des pays participants au projet (notamment la République du Congo). Le câble sera posé jusqu'en Afrique du Sud. La convention relative au projet WACS a été signée en avril 2009 par notamment Cable&Wireless, Tata Communications (Neotel), Portugal Telecom et par 5 telcos sud-africains, dont ceux d'Angola, du Togo et de Namibie.

Clé sur porte

L'ensemble du câble est fabriqué et assemblé par l'usine de câbles sous-marins d'Alcatel-Lucent Submarine Networks à Calais en France. Fondée en 1894 (notamment pour la production d'un câble sous la Manche), cette unité offre désormais une capacité de 50.000 km de câble sous-marin à fibres optiques de différents types (tant 'mince' pour utilisation en eaux profondes qu'ultra-blindé pour les eaux côtières peu profondes). L'usine de Calais prend en charge non seulement la production, mais aussi la recherche ainsi que la conception de systèmes de câblage prêts à l'emploi. En effet, un câble comme le WACS est fabriqué pour être directement posé sur le fond de la mer, avec la séquence exacte de types de câbles et les répétiteurs nécessaires (en l'occurrence un répétiteur tous les 65 km).

Poseurs de câble maison

Pour la pose, l'entretien et la réparation de câbles sous-marins, Alcatel-Lucent dispose de sa propre flotte de 6 navires, dont l'Ile de Bréhat et son navire jumeau l'Ile de Sein. Ensemble, ces 2 bâtiments prendront en charge durant environ 350 jours la phase maritime du projet WACS. Préalablement, la route optimale avait été calculée dans ses moindres détails (longueur, risques potentiels de dommages, relief sous-marin, etc.) afin de permettre aux poseurs de câble de suivre un cours précis. Et en cours de route, la position du câble est suivie avec une extrême précision, notamment dans l'optique d'éventuels travaux de réparation, de maintenance ou d'extension et de dérivation. L'Ile de Bréhat a une capacité de chargement de 6.000 km de câble maximum et peut poser quotidiennement environ 160 km (pose en fond de mer) ou de 17 à 20 km (enterré dans une tranchée) de câble. Le navire est en outre équipé de l'ensemble des appareils nécessaires à la réalisation de tests et de réparations du câble en haute mer.

Le câble WACS devrait être opérationnel au 2e trimestre de 2011. L'investissement représente quelque 600 millions $. Le câble a une durée de vie de conception de 25 ans, mais devrait sans doute être beaucoup plus rapidement rentabilisé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires