CA World, des nuages dans le désert

16/11/11 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

CA World à Las Vegas était aussi entièrement placé sous le signe ...

CA World, des nuages dans le désert

CA World à Las Vegas était aussi entièrement placé sous le signe de l'informatique dans le nuage ('cloud computing') avec toute une série de nouveaux outils destinés à faire entrer plus aisément cette forme de distribution de services d'informations dans les grandes et moyennes entreprises.

Si, il y a un an et demi, Bill McCracken, CEO, esquissa la stratégie de CA Technologies dans le domaine du nuage, CA World 2011 se voulait être l'événement au cours duquel les produits étaient présentés. Outre des développements propres, l'on y a observé que les technologies achetées étaient nettement plus intégrées et étendues que lors du CA précédent.

Pour McCracken, il s'agit pour les utilisateurs de 'modeler' (model), 'assembler' (assemble), 'automatiser' (automate) et 'contrôler' (assure), en y ajoutant la sécurité intégrée. Il affirme que tout cela forme la 'Business Service Initiative' de CA Technologies qui permet de concevoir et de composer rapidement - 'at the speed of business' (à la vitesse des affaires) - de nouveaux services à partir d'éléments existants, de les déployer tout aussi rapidement et automatiquement, puis de contrôler si tout fonctionne bien (et fournit ce qui est prévu).

Lors de CA World, toute une série de produits ont donc été présentés, dont Cloud 360 (pour transférer les applications existantes vers le nuage), les Cloud Commons (à présent aussi un 'marché'), l'Automation Suite for Clouds (nouvelle version) et l'Application Performance Management (nouvelle version). L'on annonça aussi des services de sécurité (ID et 'federation') 'as a service', en tant que composante de la famille Cloudminder. Pour le haut management au sein des entreprises, CA Technologies lance en outre un nouveau tableau de bord ('dashboard') appelé Executive Insight for Service Assurance. Par ailleurs, lors de l'élaboration de sa stratégie 'cloud', CA Technologies a pu largement puiser dans sa propre expérience acquise au cours du développement de son infrastructure cloud, en soi déjà une histoire intéressante.

Capitalisant sur ses 35 années d'expérience dans le monde des mainframes, l'entreprise a aussi accordé une attention soutenue aux nouvelles formes de distribution et de gestion du software mainframe. C'est ainsi qu'elle a annoncé la deuxième version du logiciel de gestion Mainframe Chorus proposant, outre des facilités accordées au rôle de gestionnaire de bases de données, à présent aussi le support de la sécurité/mise en conformité et gestion de stockage. Mainframe Chorus devrait également offrir une solution pour une nouvelle génération de gestionnaire de mainframes, et à terme même pour la gestion de produits mainframe autres que CA et pour l'acceptation d'environnements non-mainframe.

Les périples du passé sont toutefois encore présents avec le frais émoulu président EMEA, Marco Comastri, qui affirme carrément que CA Technologies a encore du potentiel de croissance dans l'économie actuelle. En effet, "si CA Technologies occupait la position qui lui revient, cela représenterait en soi déjà une croissance", et cela s'applique aussi, affirme-t-il sciemment, pour le Benelux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires