C64 souffle ses 30 bougies

02/08/12 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

C'est en août 1982 que le C64 est arrivé sur le marché, et ...

C64 souffle ses 30 bougies

C'est en août 1982 que le C64 est arrivé sur le marché, et ce fut aussitôt le début de la réussite de l'ordinateur domestique 8 bits le plus populaire de tous les temps.

Successeur de l'ordinateur Vic-20 lui aussi bien connu, le Commodore C64 a été en l'espace de 12 ans vendu à quelque 12 à 17 millions d'exemplaires (en fonction des versions prises en compte). Cela en fait l'ordinateur domestique 8 bits le plus vendu du début de l'ère des microordinateurs.

Sur le plan technologique, le C64 ressemblait au niveau de sa structure de base fortement aux autres ordinateurs domestiques, avec un processeur MOS Technology 6510 (une version du 6502), un boîtier 'tout en un' (sans l'écran), des entrées pour cartouches 'software-in-rom' et le stockage standard de données sur cassettes. Là où l'ordinateur se distinguait, c'était par ses 64 Ko de mémoire RAM (dont 38 Ko disponibles pour les programmes Basic) et par ses solides possibilités graphiques et audio. C'est ainsi que la puce graphique VIC-II permettait de créer des dizaines de 'sprites' (éléments graphiques) par écran, utilisés avidement pour la programmation de jeux. L'on y trouvait aussi la puce SID offrant l'audio multi-canal avec sonorité propre. Ce sont ces caractéristiques qui ont fait du C64 une plate-forme particulièrement populaire pour le développement de jeux. Nombre de 'vétérans ICT' d'aujourd'hui ont accompli leurs premiers dans la programmation avec cet ordinateur!

Le C64 se connectait à un téléviseur standard, mais tous les autres appareils périphériques devaient être achetés chez Commodore même et ce, au prix fort. Cela concernait entre autres l'enregistreur à cassette, le lecteur de disquette 5,25", l'imprimante, etc. A cette fin, il s'agissait d'opter pour une version propre de l'interface IEEE-488 et de décider de commander l'enregistreur à cassette via le processeur intégré. Tout cela amenait le prix total du système à un niveau nettement supérieur au prix de départ attractif de la machine proprement dite.

Aujourd'hui encore, le C64 est apprécié par de nombreux amateurs. Il existe même un choix d'émulateurs permettant de faire également tourner les logiciels sur des ordinateurs modernes. Il y a encore et toujours des clubs qui se consacrent au C64 (comme le Commodore GebruikersGroep du HCC (HobbyComputerClub)

En savoir plus sur:

Nos partenaires