C'est une Realdolmen restructurée qui se rue de nouveau sur le marché

05/10/16 à 11:54 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

L'intégrateur ICT Realdolmen a été complètement réorganisé en interne. L'entreprise ainsi restructurée s'est présentée mardi soir devant un parterre de clients et de partenaire

C'est une Realdolmen restructurée qui se rue de nouveau sur le marché

. © RD

Certes, il y a un nouveau logo, mais ce nouveau logo ne sert qu'à illustrer les changements internes intervenus chez Realdolmen depuis plus d'un an. "Nous voulions d'abord mettre le train sur les rails, avant de passer aux explications", explique le CFO Paul De Schrijver. L'étonnant logo vert a comme but de souligner le fait que l'entreprise prend un nouveau départ et misera désormais sur une croissance durable, de manière humaine. Realdolmen entend en effet placer de nouveau l'homme au centre de l'ICT et va dans ce but adopter une approche pragmatique. "Nous ne voulons plus penser en termes de silos ou de manière carrée. A chaque question ICT, qu'elle soit stratégique, tactique ou opérationnelle, nous devrons désormais pouvoir y apporter une réponse", déclare Tim Claes, sales & marketing director chez Realdolmen. "Nous devrons également être plus proactifs et réfléchir de nouveau davantage conjointement avec le client à son objectif final."

Quatre 'business units'

Concrètement, Realdolmen est à présent scindée en quatre business units: IT outsourcing, professional services (staffing), products & licences - où ce sont les avantages d'échelle et la gestion active des licences qui doivent faire la différence - et consulting. Au sein de la 'business unit consulting', les plus de 30 solutions seront ramenées à six 'business clusters', correspondant aux six grandes questions qui intéressent le client pour l'instant, selon Realdolmen: engaged workplace, customer centricity, agile business processes, data insights, hybrid cloud et business & IT alignment.

"Mais il va de soi que l'objectif de notre transformation était aussi de rendre l'entreprise plus efficiente", ajoute encore De Schrijver. "Cela se voit déjà lors du dernier semestre: nos résultats financiers repartent à la hausse. Nous avons aussi élaboré une stratégie des dividendes, parce que nous voulons en faire profiter nos actionnaires. Cela s'inscrit également dans notre nouvelle raison d'être: to get there, together", conclut le CFO.

En savoir plus sur:

Nos partenaires