C'est surtout par paresse que nous utilisons Google

15/12/16 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Datanews

Cette année sur Google, l'on a surtout effectué des recherches sur Pokémon Go, Donald Trump, le Brexit et le groupe K3. Mais si l'on examine la liste des mots-clés les plus populaires, l'on peut en conclure que nous sommes surtout des surfeurs... paresseux.

C'est surtout par paresse que nous utilisons Google

Google avait déjà été condamné par la CNIL en 2014. © iStock

En décembre, Google nous précise chaque année quels ont été les événements les plus populaires saisis dans son moteur de recherche. Le classement est dominé cette année par le jeu Pokemon Go, suivi par le Brexit, les élections américaines, les attentats de Bruxelles, le CETA, les attentats de Nice, l'interdiction du burkuni, les Panama Papers, Optima et les attentats d'Orlando.

Pour ce qui est des personnalités nationales, c'est le groupe féminin K3 qui a été le plus recherché dans Google. L'on trouve ensuite dans l'ordre Jeroen Meus, Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Salah Abdeslam. Laura Tesoro, David Goffin, Emma Bale, Stromae et Pascale Naessens complètent la liste.

Quels sont vraiment les mots-clés les plus utilisés?

Google révèle volontiers les classements des sportifs/sportives, événements, athlètes olympiques, hommes/femmes politiques internationaux, programmes TV, questions 'qu'est-ce que...', 'comment cela fonctionne-t-il...', et bien d'autres parmi les plus recherchés.

Du point de vue des chiffres purs, ce ne sont pourtant pas les mots-clés les plus populaires. Cet honneur échoit - dans l'ordre - aux termes-clés Facebook, YouTube, Hotmail, HLN, Google, Gmail, Kapaza, immoweb, Maps et Outlook.

Il peut paraître étrange que des sites très connus et on ne peut plus évidents tels Facebook, Gmail ou Google même soient recherchés via Google (ou la barre d'adresse dans Chrome). Mais cela indique clairement que nous utilisons le plus souvent encore le moteur de recherche en tant qu'assistant personnel de navigation. Au lieu de saisir entièrement l'URL ou d'utiliser des signets (bookmarks), nous saisissons quelques lettres tout au plus et laissons à Google le soin de terminer.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos