C'est pas du jeu !

06/12/05 à 00:00 - Mise à jour à 05/12/05 à 23:59

Source: Datanews

Depuis aujourd'hui, la Xbox 360 est disponible dans le commerce. Peut-être des gens ont-ils passé la nuit devant les portes des magasins pour être les premiers à acheter la nouvelle console de jeux de Microsoft. Car il s'agit d'une situation que l'on a bel et bien vécu outre-Atlantique où des centaines de fanas, emmitouflés dans leur doudoune, ont campé devant les grandes surfaces d'électronique pour se procurer ce fameux appareil.

Depuis des mois, certes, Microsoft avait fait monter la pression au point que les amateurs avaient craint une pénurie dès les premiers jours de vente. La société avait même transformé un gigantesque hangar d'avions de Palmdale (Californie) en palais du jeu, afin de permettre à des amateurs enthousiastes d'attendre en jouant l'Heure Zéro à laquelle les premières consoles seraient livrées par camions sous une salve d'applaudissements. Et à Washington, Bill Gates s'était même offert personnellement une console. Bref, Microsoft est parvenu à créer l'événement et un effet de mode comparable à celui des annonces d'Apple. Qui l'eut crû?Hélas, trois fois hélas: ce qui devait arriver arriva. Les nouveaux produits de Microsoft souffrent de maladies de jeunesse graves, et la nouvelle Xbox n'échappe pas à la règle. Dès son lancement, divers utilisateurs déçus ont fait part de plantages de la console. Des plantages d'origine multiple: problèmes au démarrage, paralysies en cours de jeu, arrêt inopiné de disques durs, impossibilité de se connecter au service en ligne. Un porte-parole de Microsoft affirme que ces plantages ne touchent qu'une infime minorité de consoles et qu'une solution sera proposée rapidement aux fanas déçus. Et d'ajouter que le nombre de plaintes était prévisible et qu'un lancement à cette échelle implique certaines difficultés qui étaient d'ailleurs anticipées.Sans doute, mais une telle situation est tout bonnement inacceptable. Quand bien même l'informatique est habituée à ce type de problèmes. Il est clair que dans la nouvelle guerre des consoles de jeux, le temps prime sur la qualité. Alors que la Playstation 3, le dernier-né de la gamme Sony, ne devrait arriver que dans quelques mois, il est clair que Microsoft voulait absolument doubler son rival, de même d'ailleurs que son autre concurrent qu'est Nintendo. Au grand dam de ceux qui auront passé la nuit à attendre leur jouet et qui n'auront que leurs yeux pour pleurer...

Nos partenaires