"C'est l'innovation qui déterminera qui sortira gagnant de la crise"

31/10/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Ce ne seront pas les économies, mais l'innovation qui, dans le secteur ICT, déterminera qui sortira vainqueur de la crise actuelle. Tel est l'avis du cabinet d'analystes IDC.

Ce ne seront pas les économies, mais l'innovation qui, dans le secteur ICT, déterminera qui sortira vainqueur de la crise actuelle. Tel est l'avis du cabinet d'analystes IDC.

Suite à la crise financière et au ralentissement de la croissance économique, IDC s'attend à ce que la croissance attendue sur le marché IT ouest-européen en 2009 diminue d'1 à 3 pour cent. Les plus importantes conséquences seront ressenties dans le matériel et dans les services IT liés aux projets, et ce sera l'externalisation IT qui en souffrira le moins.

IDC estime que le marché IT va reprendre à terme. Les premiers signaux positifs pourraient être perçus fin 2009. Mais la reprise réelle se fera attendre jusqu'en 2010 au plus tôt.

"Historiquement parlant, chaque crise a eu une forte influence sur le paysage concurrentiel et a engendré de nouveaux leaders de marché dans la branche IT, déclare Peter Vermeulen, consulting director Benelux chez IDC. L'innovation, contrairement à la réduction des coûts, déterminera qui sortira gagnant de cette crise."

IDC mentionne aussi une mini-liste de conseils stratégiques. Il est ainsi évidemment important d'anticiper une baisse de la demande. "La structure des coûts doit être alignée sur les besoins du marché et sur la hausse de la pression des prix. Etant donné le fait que cette tendance a été occasionnée par la crise du crédit, les fournisseurs IT doivent tenir leurs dettes sous contrôle."

IDC estime aussi que les entreprises doivent resserrer les liens avec leurs clients. "Continuez à leur prodiguer des conseils non prévus dans les contrats et aidez-les à faire des économies."

En outre, le cabinet d'analystes pense que les entreprises IT doivent se focaliser sur des solutions qui engendrent davantage d'efficacité. "Lorsque les acheteurs de technologies auront vaincu leurs premières appréhensions, ils comprendront qu'il est essentiel de transformer l'IT et les processus d'exploitation s'ils veulent être de solides concurrents au terme de la crise économique. Dans le monde IT, cela voudra dire que la standardisation, la consolidation, la virtualisation et la gestion de services resteront des investissements populaires."

Et enfin, IDC estime préoccupantes les premières indications selon lesquelles de grandes sociétés renonceraient à de nouvelles initiatives à long terme. "IDC croit que les entreprises qui continueront à investir sur base d'une vision à long terme, auront une chance de constituer et de dominer le futur marché IT. IDC avait déjà fait remarquer que nous nous trouvons encore et toujours dans le 'sweet spot' des enjeux de l'innovation que l'internet nous a apportés. Les entreprise ne se verront pas offrir une seconde chance!"

Nos partenaires