C'est confirmé: Apple limite les performances des anciens iPhone!

21/12/17 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Les iPhone plus anciens sont artificiellement ralentis. Voilà ce qu'a découvert un chercheur et qui a été entre-temps admis par Apple même, mais l'entreprise allègue une bonne raison à cela.

C'est confirmé: Apple limite les performances des anciens iPhone!

© REUTERS

Les rumeurs existent depuis assez longtemps déjà. Un nouveau modèle d'iPhone sort et soudainement, comme par hasard, les modèles plus anciens commencent à fonctionner plus lentement. Même si les utilisateurs d'un iPhone se plaignent depuis belle lurette que leur appareil ralentit après une mise à jour iOS, on en a la preuve maintenant. Apple limite la vitesse de ses appareils fonctionnant sur des batteries plus vieilles et ce, à l'entendre, pour éviter les crashes dans le cas d'accus, dont la capacité n'est plus optimale.

Le développeur 'geekbench' John Pool a examiné les résultats benchmark des iPhone 6S et 7. Il en conclut que les mises à jour iOS 10.2.1 et 11.2.0 d'Apple installent toutes deux un frein artificiel aux performances des deux appareils. L'update 10.2.1 devait par exemple aider à éviter les crashes dans les iPhone 6 et 6S et elle y arrive en ralentissant le CPU. Une même solution est utilisée dans la mise à jour iOS 11.2.0, mais ici pour les appareils iPhone 7 à accu plus ancien.

La raison en est la durée de vie, selon Apple dans un communiqué adressé au site technologique The Verge: "Notre but est de fournir la meilleure expérience aux utilisateurs, en ce compris sur le plan des performances et de la longévité. Au fil du temps, les batteries lithium-ion fournissent moins de pics de courant dans des environnements froids, elles se caractérisent par une charge plus faible, ce qui peut se traduire par des appareils qui s'arrêtent d'eux-mêmes de fonctionner afin de protéger leurs composants électroniques. L'année dernière, nous avons lancé une fonction pour les iPhone 6, iPhone 6s et iPhone SE en vue de réduire les pics lorsque cela s'avère nécessaire et ce, pour empêcher que l'appareil ne se crashe. Nous avons à présent étendu cette fonction à l'iPhone 7 avec iOS 11.2 et envisageons également de faire de même à l'avenir avec d'autres produits."

Bref, les mises à jour limitent la vitesse du CPU, parce qu'après un certain temps, les batteries s'usent, ce qui peut générer des crashes, selon Apple. Pour des utilisateurs sur le forum Reddit, la vitesse d'horloge du CPU de leur appareil revient effectivement à la normale, une fois que la batterie est remplacée.

Voilà qui paraît être une explication plausible au ralentissement des anciens appareils, même à la réduction artificielle de la vitesse d'horloge du CPU après une mise à jour. On présumait souvent qu'Apple ralentissait sciemment les anciens iPhone, afin d'inciter les propriétaires à en acheter un nouveau modèle. Il semble donc à présent que l'entreprise ait bien une raison technique à la sortie de ses mises à jour. Le hic, c'est que c'est la première fois qu'elle en parle. "Ce correctif incitera les utilisateurs qui pensaient: 'mon téléphone est lent, et je vais donc devoir le remplacer' à se dire désormais: 'mon téléphone est lent, et je vais donc devoir en remplacer la batterie", conclut John Poole.

Le fait qu'Apple ne facilite pas vraiment les choses quand il s'agit de remplacer les batteries, au point d'inviter ses clients à se rendre dans un magasin de la marque pour ce faire, ne plaide pas non plus en sa faveur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires