Burger King recourt à la crypto-monnaie comme carte de fidélité

30/08/17 à 12:06 - Mise à jour à 12:05

Source: Bbc

En Russie, la chaîne de fastfood Burger King a émis sa propre crypto-monnaie, le Whoppercoin, dans le cadre d'un programme de fidélité.

Burger King recourt à la crypto-monnaie comme carte de fidélité

© Reporters

Il n'y a pas que des pays tels l'Estonie qui surfent sur la vague de la crypto-monnaie, mais des marques commerciales accomplissent elles aussi leurs premiers pas en direction de la chaîne de blocs (blockchain). C'est ainsi que la chaîne Burger King vient d'émettre sa propre monnaie virtuelles en Russie: le Whoppercoin. Pour chaque rouble dépensé dans la chaîne (un euro vaut quelque septante roubles, ndlr), les clients reçoivent un Whoppercoin. Contre 1.700 de ceux-ci, ils ont droit à un hamburger gratuit.

A cet égard, la marque collabore avec la plate-forme Waves, qui fournit la technologie de la chaîne de blocs et a entre-temps généré un milliard de crypto-pièces. En septembre, des applis pour Android et iOS devraient voir le jour pour permettre le suivi des pièces. Et tout comme d'autres crypto-monnaies, il devrait être parfaitement possible d'échanger en ligne les Whoppercoin collectés contre d'autres monnaies. "Aujourd'hui, manger Whopper est une stratégie pour s'assurer un bien-être financier à l'avenir", affirme Ivan Shestov, directeur de la communication de Burger King Russie, dans un communiqué de presse lyrique.

Du Bitcoin, mais pas tout à fait

Même si le système ressemble fortement au Bitcoin et fait indiscutablement penser à des accointances, il a pourtant ses particularités. Tout comme pour d'autres programmes de fidélité, la chaîne pourra par exemple interrompre la monnaie, s'il s'avère qu'elle est abusée. Selon le professeur Garrick Hileman du Cambridge Center for Alternative Finance, Burger King est la première grande marque à émettre sa propre crypto-monnaie, mais cela pourrait très bien devenir une tendance. "Les programmes traditionnels ciblant les clients tels AIR MILES n'offrent généralement que peu d'options d'échange", déclare-t-il à la BBC. La possibilité d'échanger des Whoppercoin contre des Bitcoin ou, euh, des Pizza Hut Coin - pour dire autre chose - pourrait rendre cette carte de fidélité plus attrayante.

Tout comme dans le cas d'autres crypto-monnaies, on peut craindre ici aussi que le Whoppercoin soit utilisé pour des pratiques de blanchiment et pour des rançons, selon le professeur Emin Gun Sirer de la Cornell University. "Et c'est bien ce qui pourrait se passer", a-t-il ajouté à la BBC.

Nos partenaires