Brussels Airport: Moins de GSM et d'ordinateurs portables oubliés

24/09/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Il y a un an, nous titrions encore qu'au service 'lost & found' de Brussels Airport, on ramenait en moyenne un ordinateur portable par jour. Cet été, cette moyenne a quelque peu diminué, mais la baisse du nombre de passagers y est sans doute pour quelque chose.

Il y a un an, nous titrions encore qu'au service 'lost & found' de Brussels Airport, on ramenait en moyenne un ordinateur portable par jour. Cet été, cette moyenne a quelque peu diminué, mais la baisse du nombre de passagers y est sans doute pour quelque chose.

En juillet et en août, on a retrouvé 47 ordinateurs portables dans l'aéroport de Zaventem. "Les 32 ordinateurs de juillet ont tous été abandonnés au contrôle de sécurité", déclare Jan Van der Cruysse, porte-parole de Brussels Airport. Il est manifeste que les gens, dans leur hâte, omettent de ranger leur ordinateur, après être passés par le détecteur de métaux. La plupart ont entre-temps été remis à leur propriétaire. Des 32 ordinateurs retrouvés en juillet, 28 ont déjà été restitués. "La majorité d'entre eux est spontanément réclamée, mais nous recherchons nous-mêmes aussi les propriétaires, par exemple sur base des numéros d'enregistrement figurant dans les ordinateurs ou des autocollants et autres indications qu'on y trouve", poursuit le porte-parole. L'aéroport dispose à cette fin d'une équipe 'lost & found' de 6 personnes. La réclamation d'un ordinateur portable égaré s'effectue particulièrement rapidement dans la plupart des cas. "Nous demandons simplement à la personne de se connecter et de prouver au moyen d'une carte d'embarquement qu'elle se trouvait bien dans l'aéroport", ajoute Jan Van der Cruysse.

Chaque mois, pas mal de GSM sont également abandonnés: ils sont soit tombés d'une poche sur un fauteuil proche de la porte d'embarquement, soit oubliés près d'un évier dans les toilettes. Mais ici encore, les pertes les plus nombreuses se manifestent après le passage par le détecteur de métaux. C'est ainsi qu'en juillet, 31 des 47 appareils retrouvés avaient été oubliés à la sécurité, alors qu'en août, le rapport était de 21 sur 37. Il est également nettement plus difficile de remettre tous les GSM à leurs propriétaires respectifs. Seuls 24 des 84 GSM retrouvés en juillet et en août ont ainsi pu être rendus à qui de droit. "Souvent, on se rend compte trop tard de la perte de son GSM et l'on ne sait par conséquent plus où on l'a égaré/oublié précisément", conclut Jan Van der Cruysse.

L'an dernier, le nombre de GSM retrouvés était sensiblement supérieur à celui de cette année. Il était en effet encore question de quelques dizaines par jour. Il y a bien entendu un rapport direct avec le nombre de passagers en baisse à l'aéroport: 1,82 million en juillet et 1,74 million en août, ce qui représente un recul de 6,6 et 4,4%.

Nos partenaires