Bruges, Gand, Courtrai et Malines vont créer une banque d'images

01/04/10 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Les administrations communales des villes de Bruges, Gand, Courtrai et Malines vont collaborer pour faire développer un système standard d'une banque d'images numériques. Elles espèrent ainsi pouvoir mieux conserver et cataloguer leurs archives de photos, enregistrements de films, plans et fragments sonores numériques.

Bruges, Gand, Courtrai et Malines vont créer une banque d'images

Les administrations communales des villes de Bruges, Gand, Courtrai et Malines vont collaborer pour faire développer un système standard d'une banque d'images numériques. Elles espèrent ainsi pouvoir mieux conserver et cataloguer leurs archives de photos, enregistrements de films, plans et fragments sonores numériques.

Actuellement, les quatre partenaires disposent chacun déjà de leur propre banque d'images, mais ces documents ont cependant une orientation davantage historique. Le nouveau système entend aller plus loin et mettre aussi en ligne des fichiers tels des dossiers en cours et des données techniques.

"Chaque administration avait besoin d'une banque d'images commune. Voilà pourquoi nous avons uni nos moyens et le temps de notre personnel", a déclaré Kristl Strubbe, échevine malinoise de l'ICT et des finances notamment. "Le système standard proprement dit sera unique, mais son accès et sa gestion se trouveront entre les mains de chacune des villes", a expliqué Jean de Béthune, échevin de l'ICT à Courtrai. "C'est la première fois que des villes elles-mêmes prennent ce genre d'initiative et que l'idée n'émane pas du gouvernement flamand."

La procédure d'adjudication vient de démarrer, en collaboration avec Digipolis, l'intercommunale ICT des villes d'Anvers et de Gand. Le coût du système est évalué entre 200.000 et 250.000 euros, hors frais de maintenance annuelle, et sera réparti entre chaque ville. C'est vraisemblablement en décembre que le fournisseur sera définitivement désigné. L'ensemble du système devrait être opérationnel au plus tôt en février 2011. Plus de nonante autres administrations communales se sont déjà déclarées prêtes à acquérir le système standard.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires